Magazine Le Mensuel

Nº 2889 du vendredi 22 mars 2013

  • Accueil
  • general
  • Eliminatoires du Mondial et d’Europe. Qualification compromise du Liban France-Espagne, match phare
general

Eliminatoires du Mondial et d’Europe. Qualification compromise du Liban France-Espagne, match phare

Une sélection de football profondément remaniée affrontera la Thaïlande aujourd’hui, vendredi, et l’Ouzbékistan, mardi prochain, respectivement dans le cadre des éliminatoires de la coupe d’Asie des Nations (Australie – 2015) et du Mondial 2014. Par ailleurs, secouées par l’affaire des matchs truqués et des paris clandestins, et par la gronde de la Fifa après la suspension de 24 joueurs, les chances du Liban de se qualifier pour la phase finale de la Coupe d’Asie des nations et du Mondial, sont sérieusement compromises.

Les soupçons de tricherie portaient sur des rencontres internationales et sur des matchs de l’AFC Cup, l’équivalent asiatique de la Ligue Europa. L’enquête, qui se fonde notamment sur une soixantaine de témoignages, a été menée pendant deux mois par le secrétaire général de la Fédération de football d’Asie de l’Ouest (Waff), Fadi Zreikate.
A noter que le football asiatique est en proie depuis de longues années à ce type d’affaires, notamment en Chine, en Corée du Sud et en Malaisie. Mais ce n’est guère une surprise puisqu’Europol avait révélé au début du mois l’existence de 680 matchs truqués, dont certains dans cette région du monde, le tout en lien avec un réseau implanté à Singapour.
De son côté, la Fifa (Fédération internationale de football) a élargi au monde entier les sanctions prises à l’encontre de 74 joueurs et officiels en Italie et en Corée du Sud dans des affaires similaires de matchs truqués.

Chances minces
Sur le plan technique, le sélectionneur allemand du Liban Theo Bucker se trouve confronté à un dilemme: remanier la sélection et maintenir le cap et les chances de qualification au Mondial intacts. Or, selon Bucker lui-même, «les chances libanaises sont désormais minces, après la suspension de cette douzaine d’internationaux. Il a même accusé le président de la Fédération locale, Hachem Haïdar, de s’immiscer dans ses choix techniques et sa sélection des joueurs, notamment après le coup des matchs truqués».
Au niveau des préparatifs, Bucker a exprimé également son mécontentement des moyens mis à sa disposition pour préparer l’étape avenir, surtout qu’il est appelé à rencontrer deux sélections difficiles à manier, dans un état d’esprit complètement bafoué par le scandale des matchs truqués.
A noter que la sélection libanaise a fait match nul (0-0) face à son homologue de Bahreïn lors d’une rencontre préparatoire, à Manama, dimanche dernier. Ce match nul constitue, dans une certaine mesure, un bon résultat pour notre équipe nationale qui n’abordait pas cette rencontre dans les meilleures dispositions mentales. En effet, il s’agissait de la première sortie internationale pour le Liban après le scandale des matchs truqués et des paris clandestins.
Si la Thaïlande a mal entamé sa campagne asiatique battue 3-1 par le Koweït, le Liban, remanié et amoindri, devrait cependant batailler fort pour venir à bout des Thaïlandais, avec l’espoir de pouvoir disputer cette rencontre devant ses supporters, les services sécuritaires préférant l’organiser à huis clos. Le Liban tentera de se racheter après sa lourde défaite face à l’Iran 0-5 dans le match inaugural de ces éliminatoires continentales.

Face à l’Ouzbékistan qui occupe la première place du groupe qualificatif pour le Mondial du Brésil, le Liban cherchera à limiter les dégâts et tentera de revenir du Stade Pakhtakor Markaziy avec au moins un match nul, pour garder une chance de terminer troisième et de pouvoir disputer le cinquième round des éliminatoires contre le qualifié de la zone Amérique du Sud (le gagnant se qualifie pour la Coupe du monde 2014).

Eliminatoires européennes
Pour obtenir leur place au Brésil, les grands d’Europe devront batailler fort pour arracher les premières places de leurs groupes respectifs, synonymes de qualification directe pour la phase finale. La règle veut que les premiers des neuf poules européennes obtiennent leur billet pour la coupe du monde. Les huit meilleurs deuxièmes de ces groupes devront en passer par des matchs de barrage.
Ainsi, l’Espagne, tenante du titre mondial et européen, doit prendre le meilleur contre la France, la Finlande, la Géorgie et la Biélorussie, dans le groupe I des éliminatoires. La Roja qui recevra la Finlande est première du groupe avec 7 points grâce notamment à une meilleure différence de buts sur la France qui doit se mesurer vendredi à la Géorgie. Mardi, les Bleus recevront les Espagnols sans leur fameux gardien Iker Casillas, au stade Saint Denis dans un match au sommet de ce groupe.
Les Pays-Bas, finalistes malheureux du Mondial d’Afrique du Sud avant de s’incliner face à l’Espagne, sont confortablement installés à la première place du groupe D avec 12 points de 4 matchs. Les Néerlandais devront se mesurer à l’Estonie vendredi, puis rencontrer la Roumanie, deuxième du groupe, mardi.
L’Allemagne également première du groupe C avec 10 points rencontrera à deux reprises le Kazakhstan, dans deux matchs relativement faciles qui lui permettront de s’éloigner davantage en tête du groupe.
Dans ce cadre, Joachim Löw n’a pas caché son irritation quant au fait de se mesurer à des nations «de seconde zone», et souhaiterait qu’un nouveau système soit mis en place pour que cela n’arrive plus à l’avenir: «Le calendrier international est ultra chargé et la question est de savoir si cela a un sens d’affronter des pays tels que Saint-Marin, Andorre ou le Kazakhstan. Personnellement, je suis favorable à la mise en place de matchs de pré-qualification».
L’Italie, première du groupe B avec 10 points de quatre matchs, est bien partie pour arracher sa qualification puisqu’elle devance la Bulgarie sa dauphine de 4 points. Les Italiens auront la tâche facile mardi face à Malte.
Enfin, l’Angleterre seulement deuxième du groupe H (8 points), à deux longueurs du surprenant leader le Monténégro, doit se déplacer à Saint Marin vendredi, et au Monténégro mardi. Alors qu’il devait faire son grand retour au sein de la sélection anglaise, Rio Ferdinand a finalement dû déclarer forfait, a annoncé la Fédération anglaise sur son site officiel. Le défenseur de Manchester United n’a plus porté le maillot de son équipe nationale depuis le mois de juin 2011 et sera remplacé par Steven Caulker, le défenseur de Tottenham.

Mohamed FAWAZ
 

Coupe d’Asie des Nations – 2015
Groupe B (2e journée): 22 mars 2013: Liban – Thaïlande (Cité sportive Camille Chamoun), 26 mars 2013: Koweït – Iran. 1ère journée: Iran – Liban 5-0, Thaïlande – Koweït 1-3. Classement actuel: 1 – Iran 3 pts, 2 – Koweït 3 pts, 3 – Thaïlande et Liban 0 pt.

Mondial 2014
Asie:
26 mars 2013: Groupe 1 (6e journée): Ouzbékistan – Liban, Corée du Sud – Qatar. Classement actuel: 1 – Ouzbékistan 8 points, 2 – Corée du Sud 7 pts, 3 – Iran 7 pts, 4 – Qatar 7 pts, 5 – Liban 4 pts.
Europe:
* 22 mars 2013: Groupe A: Croatie -Serbie, Macédoine – Belgique, Ecosse – Pays de Galles. Groupe B: Bulgarie – Malte, République tchèque – Danemark. Groupe C: Kazakhstan – Allemagne, Autriche – Iles Féroé, Suède – Eire. Groupe D: Andorre – Turquie, Hongrie – Roumanie, Pays-Bas – Estonie. Groupe E: Slovénie – Islande, Norvège – Albanie. Groupe F: Israël – Portugal, Luxembourg -Azerbaïdjan, Irlande du Nord – Russie. Groupe G: Liechtenstein – Lettonie, Slovaquie – Lituanie, Bosnie-Herzégovine – Grèce. Groupe H: Moldavie – Monténégro, Pologne – Ukraine, Saint-Marin – Angleterre. Groupe I: Espagne – Finlande, France – Géorgie.
* 23 mars 2013: Groupe E: Chypre – Suisse.
* 26 mars 2013: Groupe A: Serbie – Ecosse, Belgique – Macédoine, Pays de Galles – Croatie. Groupe B: Arménie – République tchèque, Danemark – Bulgarie, Malte – Italie. Groupe C: Allemagne – Kazakhstan, Eire – Autriche. Groupe D: Estonie – Andorre, Turquie – Hongrie, Pays-Bas – Roumanie. Groupe F: Azerbaïdjan – Portugal, Irlande du Nord – Israël. Groupe H: Ukraine – Moldavie, Pologne – Saint-Marin, Monténégro – Angleterre. Groupe I: France – Espagne.

 

Related

Iron Man III. D’armure et d’humour

admin@mews

Beirut Jazz Festival. Talents d’ici et d’ailleurs

admin@mews

Rétro Liban

admin@mews

Laisser un commentaire