Magazine Le Mensuel

Nº 2909 du vendredi 9 août 2013

En vrac

En vrac

Le Hezbollah boycotte-t-il Oussama Saad?
Pour la deuxième année consécutive, le Hezbollah ne participe pas à la commémoration annuelle de la disparition de l’ancien député de Saïda Moustafa Saad sans en donner la raison. Dans les milieux de la ville, on indique qu’avec l’apparition du phénomène Assir, le Hezb a senti une certaine animosité à l’égard du chef de l’Organisation populaire nassérienne, Oussama Saad.

 

 

 

 

 

Le souhait de Ali Assiri
Un diplomate arabe révèle le contenu de l’entretien qui a eu lieu entre l’ambassadeur de l’Arabie saoudite au Liban, Ali Awad Assiri, et le général Michel Aoun à l’occasion de leur rencontre à Rabié. Assiri aurait dit au général «Nous ne vous demandons qu’une chose, votre soutien au président Michel Sleiman, votre appui à la légalité et au projet de l’Etat».

 

 

 

 

 

 

Aoun a raison, mais…
Les alliés du général Aoun au sein du 8 mars reconnaissent que ce qu’il dit est en principe vrai et qu’il a raison. Mais il n’y a pas moyen de le réaliser concrètement. Réunir exceptionnellement le Conseil des ministres était difficile et un accord sur la nomination du commandant en chef de l’armée, comme la désignation de n’importe quel commandement souhaité par le général, restait impossible. 

Related

En vrac

admin@mews

En vrac

admin@mews

En vrac

admin@mews

Laisser un commentaire