Magazine Le Mensuel

Nº 2923 du vendredi 15 novembre 2013

People

Z Lala. Une «Lady Gaga»… d’origine libanaise

Elle est la chanteuse qui monte en Californie. Beaucoup ont déjà entendu parler d’elle. Z Lala. C’est son nom artistique. Née Tania Muradian, elle est fille d’émigrants libanais.
Zoom sur une jeune artiste qui a déjà suscité pas mal de polémiques outre-Atlantique.

Et voilà une Américaine d’origine libanaise qui ne passera pas inaperçue. Que ce soit à travers ses habits excentriques, sa plastique presque parfaite ou encore son talent artistique, Z Lala a frappé fort.
Des milliers de fans sur Facebook, des articles de presse et des chansons que certains adorent déjà comme Fly away, sortie en 2013 en treize langues différentes. Officiellement, elle est la première artiste du monde à chanter en quatorze langues, y compris la langue des signes.
Pour cette brunette de 23 ans qui commence à percer en Amérique, tout a commencé en Californie. Née dans une famille d’émigrants libano-arméniens, elle baigne très jeune dans le domaine artistique. Sa tante tout comme sa grand-mère étaient des chanteuses d’opéra au Liban. Tania commence à chanter à l’âge de cinq ans et à fréquenter les académies de musique. Elle présente ses talents dans des spectacles de théâtre, tout en se spécialisant en chant classique. A l’âge de 14 ans, elle enregistre dans des studios différents et travaille avec divers producteurs jusqu’à ce qu’elle trouve son propre style. Au cours d’une croisière en famille, elle remporte des prix pour son talent en France et en Grèce. Et ce n’est pas tout. Pendant de longues années, elle apprend divers genres de danse dont le hip-hop, le moderne, la danse orientale et l’afro-américain. Outre la danse, durant ses années universitaires, Tania Muradian travaille avec des producteurs, tels que Prince ‘S, The Black Eyed Peas et de nombreux autres compositeurs de talent. Plusieurs figures éminentes de l’industrie parlent d’un talent hors du commun, entre autres, Talmay Shal qui travaille avec David Bowie et The Who, Mark Williams avec Madonna, Janet Jackson elle-même… Certains estiment que sa musique respire la sensualité et le talent. «Et une fois que le monde découvre Z Lala, l’industrie de la musique sera un meilleur endroit». Voilà ce qui devrait bien faire plaisir à l’intéressée. Le premier album de l’artiste, intitulé Zilosophy, est avant-goût de sa carrière à venir. Z Lala est actuellement sous contrat avec un label indépendant, Omega Alpha Records, basé à Los Angeles, en Californie.

Pauline Mouhanna
 

https://www.zlalaofficial.com/

Une artiste excentrique
Puritains, abstenez-vous de découvrir ses divers incidents. Car Z Lala est la jeune chanteuse par qui le scandale arrive. Il y a ce moment où le velcro sur son pantalon s’est détaché et a révélé tout ce qui était en 
dessous! Il y a ses choix vestimentaires 
inhabituels comme au Billboard Music Awards de Las Vegas. La presse s’emballe et critique les mauvais goûts de l’artiste. Réponse de Z Lala: «Lorsque vous êtes 
différente, vous devenez une cible facile». 

Related

People

admin@mews

People

admin@mews

Cindy Crawford. La bombe sans retouches

admin@mews

Laisser un commentaire