Magazine Le Mensuel

Nº 2935 du vendredi 7 février 2014

En Privé

En privé

Des informations font état de l’existence de contacts réguliers entre les leaders de Fateh el-islam, présents dans le bâtiment B de la prison de Roumié, notamment Abou el-Walid et Abou Sleiman, avec les gens de Ersal comme Mohammad Hojeiry et Ibrahim el-Atrache, grands chefs du Front al-Nosra au Liban et en Syrie. Ibrahim étant l’oncle du terroriste détenu par les Renseignements de l’armée, Omar 
el-Atrache. Les islamistes tiennent 
régulièrement des réunions intensives et secrètes et certaines sources redoutent qu’ils soient en train de préparer une évasion 
collective de Roumié, puisqu’ils ont insisté pour que tous les prisonniers accusés de 
terrorisme soient transférés au bâtiment (B). Les leaders de Fateh el-islam ont pris de 
nouvelles mesures pour empêcher des fuites. Ils ont ainsi interdit à tous les occupants du bâtiment B de contacter les organes 
sécuritaires et les médias sans autorisation préalable des chefs. Des dizaines de 
prisonniers liés à des groupes terroristes font la loi à Roumié, et les observateurs font remarquer que les Brigades Abdallah Azzam et le Front al-Nosra revendiquent régulièrement, dans leurs communiqués, «la libération des détenus à la prison de Roumié».

Related

En privé

admin@mews

En privé

admin@mews

En privé

admin@mews

Laisser un commentaire