Magazine Le Mensuel

Nº 2940 du vendredi 14 mars 2014

POLITIQUE

MEA. L’enfant gâté empêche l’atterrissage à Bagdad

Un incident entre la Middle East Airlines (MEA) et le fils du ministre irakien des Transports, Hady Amiri, a suscité l’indignation générale. Un avion de la MEA qui effectuait la liaison Beyrouth-Bagdad, empêché d’atterrir à l’aéroport de la capitale irakienne, avait dû rebrousser chemin. La raison est que le fils du ministre irakien n’était pas à son bord. Il avait raté le vol!
Après enquête, le directeur adjoint de l’aéroport de Bagdad est arrêté. Le ministre des Travaux publics et des Transports, Ghazi Zeaïter, a précisé que l’interdiction d’atterrissage était la décision personnelle d’un employé de l’aéroport de Bagdad.
Deux jours plus tard, le ministre irakien Amiri a effectué une visite de vingt-quatre heures à Beyrouth pour revenir sur l’affaire et mettre l’accent sur l’importance des relations historiques entre le Liban et l’Irak. Il a promis d’ouvrir une enquête et de traduire en justice les responsables. Il a affirmé que si l’enquête révélait que son fils avait commis une erreur, il l’enverrait également devant la justice. Quant aux pertes occasionnées par l’affaire, le ministre a promis de prendre en charge le coût du transport des passagers.

Arlette Kassas

Related

Loi électorale. Pas de fumée blanche en vue

admin@mews

Le Conseil constitutionnel justifie la prorogation du Parlement

admin@mews

Otages. L’affaire prend un nouveau tournant

admin@mews

Laisser un commentaire


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.