Magazine Le Mensuel

Nº 2947 du vendredi 2 mai 2014

general

Trafic. Du Captagon libanais au… Soudan

Après la découverte, au cours des derniers mois, au port et à l’aéroport de Beyrouth, de plusieurs trafics de pilules de Captagon, un lot d’une valeur de près de 14 millions, en provenance du port de Beyrouth, est signalé à Khartoum. Le bureau de lutte contre les stupéfiants des Forces de sécurité intérieure explique que les pilules étaient dissimulées dans cinq conteneurs de maïs. Cette tentative de trafic a été avortée grâce à la collaboration des deux bureaux de lutte contre les stupéfiants au Liban et au Soudan. Trois trafiquants de la bande ont été arrêtés.
Il y a trois semaines, les douanes au port de Beyrouth avaient déjoué une tentative de faire passer 15 millions de pilules de Captagon vers l’un des pays du Golfe. Elles étaient également cachées dans des conteneurs de maïs. Le 30 mars dernier, près de six kilogrammes de Captagon sont saisis par les services de sécurité de l’aéroport Rafic Hariri. En novembre 2013, une tentative de trafic de huit kilos de Captagon est avortée à l’aéroport de Beyrouth. En août 2013, une autre tentative est déjouée, toujours à l’aéroport de Beyrouth.

Arlette Kassas

Related

Elissar Naddaf Geagea. L’éthique, règle d’or du journalisme

admin@mews

Mohammad Chatah repose près de Rafic Hariri. Dignes funérailles attentat odieux

admin@mews

Valérie Trierweiler au Liban. «Il est temps d’agir»

admin@mews

Laisser un commentaire


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.