Magazine Le Mensuel

Nº 2979 du vendredi 12 décembre 2014

En vrac

En vrac

Les difficultés subsistent à Dar el-Fatwa
Le mufti de la République, Abdel-Latif Derian, s’apprête à entreprendre une tournée arabe qui le mènera à Riyad et au Caire, après le règlement de toutes les difficultés dues à l’application partielle de l’accord parrainé par l’ambassade d’Egypte, qui prévoyait la démission du conseil islamique chérié à la suite de celle du mufti Mohammad Rachid Kabbani. Le conseil chérié n’a pas exécuté sa part du contrat.

Qui protège les chefs terroristes?
Chadi Maoulawi et Ahmad el-Assir ne résident pas au camp de Aïn el-Heloué, comme l’a dit Osbat el-ansar à la députée Bahia Hariri. D’après les informations de la Osbat, Assir est hors du Liban et, au cas où il existe des preuves sur la présence de Maoulawi dans le camp, ce qui est fort peu probable, il faut agir avec prudence et circonscription pour faire obstacle à tout complot visant le camp.

«Fayez Ghosn avait prévenu», rappelle Mrad
Les organes de l’Etat n’ont pas bien traité les données, c’est ce qui a engendré le chaos actuel, surtout en ce qui concerne le dossier des otages militaires, selon l’analyse de l’ex-ministre Abdel-Rahim Mrad. Il rappelle que Fayez Ghosn, ministre de la Défense à l’époque, avait mis en garde contre la présence de cellules d’al-Qaïda au Liban, mais personne n’a voulu prendre la chose au sérieux.

Related

En vrac

admin@mews

En vrac

admin@mews

En vrac

admin@mews

Laisser un commentaire


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.