Magazine Le Mensuel

Nº 2982 du vendredi 2 janvier 2015

En catimini

Aoun: les leçons du passé

L’histoire est un éternel recommencement! Et si jamais cela s’appliquait au général Michel Aoun qui pourrait décider de demeurer à l’écart d’un règlement de la crise présidentielle, comme cela semble se profiler jusqu’à présent, et comme cela s’était passé dans le cadre des accords de Taëf… Laissant ainsi la place libre à Samir Geagea qui jouerait un rôle essentiel dans l’abattement des obstacles empêchant la normalisation dans le pays, à l’instar de ce qui s’est passé à Taëf.
Même si le Hezbollah est attaché à l’octroi au général du droit de décision sur ce dossier, il n’est pas impossible que les négociations menées par Téhéran, par ailleurs avec les 5+1, poussent le Hezb à assurer le quorum nécessaire pour l’élection d’un président consensuel. Ainsi, encore une fois, Aoun aura continué à espérer en vain la conclusion d’une entente régionalo-internationale sur sa personne, alors que les accords se font à son détriment, comme ce fut le cas en 1989 et en 2008.

Related

En catimini

admin@mews

En catimini

admin@mews

En catimini

admin@mews

Laisser un commentaire