Magazine Le Mensuel

Nº 2995 du vendredi 3 avril 2015

ACCUEIL

Questions à Ammar Houri

De nombreux développements régionaux ont bouleversé la donne. Quelles pourraient être les répercussions du discours de sayyed Hassan Nasrallah sur le dialogue entre le Hezbollah et le Courant du futur?
Le dialogue est un choix et il continuera dans le sens que l’on a adopté dès le début sur les deux sujets de discussion: réduire la tension et traiter de la présidentielle. Il est convenu de ne pas soulever les points de divergence: la présence du Hezbollah en Syrie, ses armes et le Tribunal spécial pour le Liban. Quant au discours de sayyed Nasrallah, nous espérons qu’il n’aura pas de répercussions sur les Libanais dans les pays du Golfe, comme cela s’est passé auparavant.

La position officielle du Liban est cependant différente de celle de sayyed Nasrallah?
Le Liban n’a pas intérêt à avoir de mauvaises relations avec les pays arabes, surtout avec l’Arabie saoudite qui s’est toujours montrée généreuse envers le Liban. En cas de conflit arabo-perse, la logique veut que nous nous rangions aux côtés des Arabes.

Les développements régionaux auront-ils des répercussions sur la situation au Liban?
La situation n’est pas de tout repos, mais nous espérons fortement pouvoir éviter des répercussions sur la situation interne à travers le dialogue en cours. Personne ne sait dans quel sens iront les développements de la région.

Pendant ce temps, le Liban restera sans président de la République…
Malheureusement, le dossier de la présidentielle ne dépend pas des Libanais. L’Iran utilise cette carte dans ses pourparlers sur le nucléaire. Tant qu’il ne se décidera pas à la libérer, la situation restera coincée. Quand il le fera, il incitera le Hezbollah et ses alliés à se rendre place de l’Etoile et à accomplir leur devoir. Le Hezbollah a lié la présidentielle au dossier régional.

Arlette Kassas

Related

Trois questions à Marwan Tabet

3 questions à Alain Aoun

3 questions à Issam Sleiman

Laisser un commentaire


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.