Magazine Le Mensuel

Nº 3008 du vendredi 3 juillet 2015

En Privé

En privé

Le général Michel Aoun, chef du Bloc parlementaire du Changement et de la Réforme et leader du Courant patriotique libre (CPL), a surpris les milieux politiques proposant la fédération et la décentralisation administrative, si les pratiques politiques ne changeaient pas.
Cette annonce est expliquée par les proches du général Aoun: les chrétiens du Liban observent ce que le terrorisme a fait en Syrie et en Irak. Les chrétiens ont compris qu’en perdant leur rôle, ils risquaient leur existence. Il est normal que l’homme fort de la communauté, celui qui pèse le plus sur la situation des chrétiens au Liban et dans l’Orient arabe, sauvegarde leur rôle et leur présence. Il alerte ses partenaires dans la nation sur le danger qui menace la formule de Taëf: la participation au pouvoir dans le cadre de ce qu’on a qualifié d’Etat décentralisé.
Aujourd’hui, chaque communauté cherche à renforcer sa présence sur le double plan intérieur et régional face à l’affrontement de l’Arabie saoudite et de l’Iran, en ne tenant pas compte des chrétiens dans ses calculs internationaux et régionaux.

Related

En privé

admin@mews

En privé

admin@mews

en privé

admin@mews

Laisser un commentaire


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.