Magazine Le Mensuel

Nº 3012 du vendredi 31 juillet 2015

ACCUEIL

3 questions à Oussama Saad

 

A quel point la situation au camp palestinien de Aïn el-Heloué a-t-elle des répercussions sur celle de Saïda?
Les habitants de la région sont très inquiets de tout ce qui se passe dans le camp. Nous espérons que la situation ne dégénèrera pas. Toute faille sécuritaire aura ses répercussions sur la vie des gens. Nous tenons à ce que les Palestiniens mènent une vie décente. Nous faisons des efforts pour maintenir la stabilité.

Comment décrivez-vous ce qui se passe dans le camp?
C’est une tentative des groupes terroristes présents à l’intérieur du camp, et qui ont des relations avec des groupes à l’extérieur, pour exécuter un agenda commun. La situation ne concerne pas uniquement le camp de Aïn el-Heloué. Il ne s’agit pas d’un problème entre factions palestiniennes en conflit. Ce sont des groupes qui exercent toutes sortes de terrorisme et qui œuvrent pour mettre la main sur le camp, mais pas seulement.

Comment y faire face?
Quand toutes les factions palestiniennes s’unissent pour empêcher ces groupes d’exécuter leur projet, les terroristes réfléchiront des dizaines de fois avant de tenter quoi que ce soit. L’important est jusqu’à quel point les factions palestiniennes, tel le Fateh, peuvent bouger et tenir la situation sur le terrain. Ce n’est pas seulement la mission des factions palestiniennes mais aussi celle de l’Etat libanais. Or, la politique restrictive suivie par l’Etat a un effet contraire qui profite aux terroristes.

Arlette Kassas 

Related

3 questions à Louis Lahoud

3 questions à Mgr Antoine Andari

3 questions à Samir Abillamaa

Laisser un commentaire


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.