Magazine Le Mensuel

Nº 3020 du vendredi 25 septembre 2015

Expositions

Retrospective de Xavier Le Roy. Une vitrine aux principes de la danse

 

Souvent, l’être humain est tiraillé entre deux états: le premier est celui où il se considère «objet», un autre où, au contraire, il se fait «sujet». C’est dans ce sens que Xavier Le Roy, chorégraphe d’origine française, présente, du 22 septembre au 10 octobre, l’exposition Retrospective, au Beirut Art Center.
 

Cette exposition tente d’aborder une approche expérimentale, combinant la danse et l’espace. Ayant créé un concept nouveau du «vivre à l’intérieur» d’un espace d’exposition, Xavier Le Roy cherche à remettre en question les objectifs d’une exposition quelconque. Le public libanais aura ainsi l’occasion de «revisiter» les principes de la danse et d’assister à une «performance» qui lui permettra de découvrir la danse sous divers aspects, différents de ceux auxquels les spectateurs sont généralement habitués. D’autre part, l’exposition aura tendance à engendrer de multiples situations et expériences qui mettront en lumière la manière de l’homme à «consommer ou à produire le temps». Xavier Le Roy a, en effet, recours à la «rétrospective» comme mode de production, plutôt que de mode de projection du travail de l’artiste au cours d’une période de temps donnée. L’exposition est axée autour de trois intervalles: la durée de visite du spectateur, la durée quotidienne de la performance des artistes, ainsi que la durée requise pour la croissance d’une nouvelle «composition» le temps de l’exposition. Xavier Le Roy collaborera avec des artistes et interprètes originaires de la ville de Beyrouth, à savoir Malek Andary, Alia Hamdan, Zeina Hanna, Ghida Hashisho, Sandra Iché, Hassan Rabeh, Maguy Tauk, Aurelien Zouki et Khouloud Yassine avec la collaboration artistique de Scarlett Yu. Contrairement à la relation traditionnelle entre le chorégraphe et l’interprète, les danseurs créent avec Xavier Le Roy l’œuvre artistique. C’est à la suite d’une interprétation individuelle, à une relecture et à une reconfiguration des travaux de Xavier Le Roy, que l’exposition Retrospective est née.

Natasha Metni
 

La genèse de l’œuvre de Le Roy
Initiée en 2012 par Laurence Rassel, alors directrice de la Fondation Tapiès, l’exposition Retrospective a fait le tour du monde. Il s’agit d’une partie de tout un programme de deux ans placé sous le signe du «Temps présent», l’être humain étant sous l’emprise du temps et de l’expérience. Retrospective constitue une mise en scène de la vie que chacun de nous mène, permettant ainsi au spectateur de revoir chaque moment vécu, de le pousser à y accorder plus d’importance et de prendre conscience du contexte historique dans lequel ce moment s’inscrit. Poursuivant un dialogue aux conversations inachevées, l’exposition de Xavier Le Roy fait le tour des émotions collectives et individuelles suscitées par l’art. L’artiste français définit la chorégraphie comme un ensemble d’actions ou de situations «artificiellement mises en scène».

Related

Expositions

admin@mews

Mitsou. A l’ombre de la sérénité

admin@mews

Suite égyptienne de Fouad el-Khoury. La photographie, instant de vie

admin@mews

Laisser un commentaire