Magazine Le Mensuel

Nº 3030 du vendredi 4 décembre 2015

En vrac

En vrac

Ferzli veut réanimer la loi orthodoxe
L’ancien vice-président de la Chambre, Elie Ferzli, s’interroge: «Et si le Dr Samir Geagea annonçait son appui à la candidature du général Michel Aoun?». Le parrain de la loi orthodoxe rappelle le phénomène Mikhaël Daher dans la crise présidentielle qui a lieu dans les années 90. Ferzli voudrait dire qu’au vu de la situation, «les deux leaders chrétiens devraient réanimer ce projet de loi».

La nécessaire bénédiction de Aoun
«Toute tentative de semer la discorde et de conclure des pactes sans l’approbation du général Michel Aoun ne passera pas, indique une source proche du Hezbollah. Bien que l’accession de Sleiman Frangié à la présidence soit, sans nul doute, une victoire pour le parti, il est difficile que la décision puisse être adoptée sans l’accord des pôles chrétiens. A Doha, les accords n’ont pu être conclus qu’avec la bénédiction de Aoun, rappelle-t-elle, raison de plus aujourd’hui!».

Nabih Berry machiavélique
On chuchote, en coulisse, que le président de la Chambre, Nabih Berry, a parrainé la rencontre entre Sleiman Frangié et Saad Hariri à Paris, en coordination avec Walid Joumblatt et l’appui préalable des Kataëb. L’idée n’était pas de vexer le Courant patriotique libre (CPL), mais d’aboutir à un règlement qui déleste le général Michel Aoun de l’une de ses cartes sans pour autant la retirer au 8 mars.

Related

En vrac

admin@mews

En vrac

admin@mews

En vrac

admin@mews

Laisser un commentaire