Magazine Le Mensuel

Nº 3034 du vendredi 1er janvier 2016

En vrac

En vrac

Promesse non tenue
Le patriarche maronite, le cardinal Béchara Boutros Raï, a récemment confié à un député de sa communauté, en visite à Bkerké à l’occasion des fêtes: «C’est là, dans ce salon, que les quatre pôles maronites (Michel Aoun, Samir Geagea, Amine Gemayel et Sleiman Frangié, ndlr) m’ont promis d’approuver l’accession de l’un d’eux au palais de Baabda. Ils ont déclaré cela à plusieurs reprises. Mais ils n’ont pas tenu leur promesse».

Aoun, Frangié et Nasrallah
Il sera désormais difficile d’organiser une nouvelle réunion Aoun-Frangié sans la présence du secrétaire général du Hezbollah, sayyed Hassan Nasrallah. Le parti chiite représente le mince fil qui relie encore le candidat Sleiman Frangié au chef du Bloc du  Changement et de la Réforme, le général Michel Aoun. Moralité: le Hezbollah sera à l’avant de la scène à la prochaine étape de l’échéance présidentielle.

Décentralisation: le projet des Kataëb
Le parti Kataëb est en phase de présenter prochainement un projet complet portant sur sa vision de la décentralisation. Un régime basé sur la création de conseils locaux élus sur base du caza, jouissant d’une indépendance financière et de prérogatives importantes en matière de développement comme la gestion de l’électricité, de l’eau, de l’éducation, de l’hospitalisation et des travaux publics.

Related

En vrac

admin@mews

En vrac

admin@mews

En vrac

admin@mews

Laisser un commentaire