Magazine Le Mensuel

Nº 3038 du vendredi 29 janvier 2016

Événement

Adnan Kassar honoré par la Chine. «Pour que le Liban regagne sa place historique»

Le prestigieux prix chinois China Arab Friendship Outstanding Contribution Award a été décerné à Adnan Kassar qui, dans une conférence de presse, a exprimé son souhait de voir le Liban consolider sa place sur la route de la Soie.
 

Adnan Kassar a, dans un point de presse, entouré d’une importante délégation chinoise, exprimé son bonheur de se voir décerné un prix par le président chinois Xi Jinping. Prix qui lui a été remis au Caire par le président de la République chinoise qui effectuait une visite officielle dans la capitale égyptienne. «Cette reconnaissance prestigieuse, a déclaré Kassar, consacre une page lumineuse de mon cheminement, surtout qu’elle vient du président d’une grande puissance, actuellement l’une des plus influentes du monde. Ce prix couronne le rôle que j’ai joué durant plus d’une soixantaine d’années en participant au développement et à la consolidation des relations arabo-chinoises et libano-chinoises. J’ai eu l’honneur d’être le Libanais qui, en tant que spécialiste dans l’économie, a ouvert les portes du Liban et, à partir de là, celles du monde arabe aux marchés chinois, alors que la Chine souffrait d’un embargo économique étouffant, pendant la période de la Guerre froide». Adnan Kassar a affirmé sa volonté de déployer tous les efforts nécessaires pour que le Liban regagne sa place historique en tant qu’axe principal sur la route de la Soie, «route qui connaît actuellement un regain, dit-il, du fait de la nouvelle vision adoptée par le président Xi Jinping». «Une route qui, poursuit-il, commence en Chine, passe par le Liban et, à travers lui, arrive aux différents pays européens. Parcours qui a débuté avec nos ancêtres phéniciens qui ont brillé dans la fabrication de l’ourjouane, produit utilisé dans la teinture de la soie produite en Chine». Kassar raconte comment son frère Adel et lui-même ont emprunté ce même chemin et permis aux hommes d’affaires arabes d’établir des relations commerciales avec la Chine et d’ouvrir les portes de leurs pays à ses produits.  Il a assuré que ce qui caractérise la Chine, c’est la fidélité à ceux qui la soutiennent dans les périodes difficiles. Dans ce cadre, Adnan Kassar a eu l’opportunité en Egypte de rencontrer la présidente de l’Association for Friendship with Foreign Countries, ministre de la Culture, Li Xiaolin, avec laquelle il a évoqué les moyens de renforcer les relations bilatérales. «La ministre m’a fait part de son souhait de développer la coopération entre le Liban et la Chine, notamment dans les domaines politique, social et culturel», a conclu Adnan Kassar ajoutant: «Je l’ai donc invitée à visiter le Liban, accompagnée d’une délégation officielle. Elle a promis de répondre à l’invitation au plus tôt dès que les circonstances le permettront», une occasion de connaître de près les opportunités qu’offre le pays du Cèdre.

Danièle Gergès
 

Bio en bref  
Adnan Kassar est le président honoraire de l’Union des Chambres de commerce, d’industrie et d’agriculture pour les pays arabes. Il préside également des organisations économiques libanaises et la Fransabank. Avec son frère Adel, il a joué un rôle prépondérant depuis plus d’une soixantaine d’années dans la promotion et le développement des relations entre le Liban et la Chine, mais aussi entre celle-ci et les pays arabes.

Related

Semi-marathon de Tripoli. Courir pour le pays… pour l’entente nationale

admin@mews

Collège Melkart. Un souffle d’humanité

admin@mews

La réconciliation scellée. Les déplacés reviennent à Brih

admin@mews

Laisser un commentaire