Magazine Le Mensuel

Nº 3040 du vendredi 12 février 2016

  • Accueil
  • general
  • The new mutants de Ramzi Fawaz. Un regard ingénieux sur la B.D. américaine
general

The new mutants de Ramzi Fawaz. Un regard ingénieux sur la B.D. américaine

Il vient de publier un livre portant sur le radicalisme politique dans les bandes dessinées américaines. Ramzi Fawaz, professeur auprès de l’Université Wisconsin de Madison, est en vedette cette semaine. Retour sur un auteur d’origine libanaise salué pour le regard critique qu’il porte sur la culture populaire américaine.
 

Son amour pour la bande dessinée ne date pas d’aujourd’hui. Adolescent, il plongeait déjà dans la fameuse série X-Men. Avec des super-héros ayant des pouvoirs extraordinaires, le jeune homme a grandi marqué par ces derniers.
 

Héros et réformes?
Mais en quoi donc les X-Men, auxquels les mutations génétiques ont octroyé un pouvoir exceptionnel, l’influencent-ils? Il explique, dans une interview, que ce qui le fascine c’est la façon dont ces héros «mutants» peuvent apercevoir différemment les circonstances dans lesquelles ils se trouvent. Leur perception des choses lui rappelle son propre parcours. Adolescent, il a dû jongler avec de multiples facettes identitaires. Lui, un fils de Libanais qui a affiché publiquement son homosexualité. Plus tard, son amour pour ce genre de bande dessinée n’a pas changé. C’est dans ce cadre qu’il faut comprendre les raisons qui l’ont poussé à proposer une thèse portant sur la montée des super-héros chez les adolescents. Lorsqu’il parle de ces derniers, il y a toujours chez Fawaz la soif et l’envie d’écouter les minorités ou ceux qui sont les plus exclus de l’ordre social américain. Son dernier livre, The new mutants: superheroes and the radical imagination of american comics (Postmillennial Pop aux éditions NYU Press), qui vient de paraître, se base sur la théorie Queer. Celle-ci critique principalement la notion de genre, de féminisme et l’idée préconçue d’un déterminisme génétique de préférence sexuelle.
Grâce à une série d’études de cas de bandes dessinées comme la Ligue de justice d’Amérique, Les quatre fantastiques, les X-Men, Les nouveaux mutants, l’auteur montre comment ces personnages fantastiques monstrueux se sont débattus avec la politique radicale. Le lien qui existe entre ces personnages, d’un côté, et les droits civils, la nouvelle gauche et les mouvements de libération gay, de l’autre, est ainsi abordé. Plus généralement, le mérite de l’auteur est d’avoir montré avec brio comment les super-héros américains ont imposé de nouvelles formes d’appartenance sociale dans les années 60 et après. Par ailleurs, pour plusieurs critiques, ce qui est innovant dans cette étude c’est qu’au-delà de l’appartenance sociale, il y a dans ce livre une remise en question du sens même de l’être humain. «Grâce à cette recherche interdisciplinaire, la lecture de cet ouvrage est incontournable non seulement pour les fans des B.D., mais aussi pour toute personne voulant comprendre les révolutions sexuelles ou autres de la fin du XXe siècle». L’Amérique a donc bien compris Ramzi Fawaz. Le meilleur reste à venir.

 

Pauline Mouhanna, Etats-Unis

Pour plus d’infos: se rendre sur sa page sur le site de l’université: http://www.english.wisc.edu/faculty-fawaz.htm.

 

Bio en bref
Ramzi Fawaz est professeur adjoint d’anglais à l’Université du Wisconsin, Madison. Ses recherches portent sur la théorie Queer, les médias et la culture populaire, la littérature de la communauté LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transsexuels) ou encore la théorie féministe. Il a déjà publié plusieurs articles portant sur les dimensions politiques et sociales de la sexualité et le désir. Il a également abordé la production culturelle des écrivains et des artistes LGBT.

Related

Elie Ferzli, ancien vice-président de la Chambre. Quel profil pour le futur président?

admin@mews

Bahreïn. Plusieurs familles libanaises expulsées

admin@mews

Immobilier. Les prix baissent

admin@mews

Laisser un commentaire