Magazine Le Mensuel

Nº 3042 du vendredi 26 février 2016

EN RAFALE

En rafales

Pseudo-médiation
Des sources des Ikhwan palestiniens (Hamas) prétendent que le commandement qui réside à Doha mène une médiation entre la Turquie et l’Iran. Mais une source beyrouthine minimise l’importance de cette médiation, parce que «les problèmes sont bien plus complexes qu’on le croit».

 

Aveux alarmants
Les aveux des détenus de l’Etat islamique (EI) par les autorités libanaises font craindre que le Liban ne soit une cible pour Daech qui cherche à acquérir une issue sur la Méditerranée.

 

Taëf et le CPL
Changement de discours pour les députés et responsables du Courant patriotique libre. L’expression «l’application des accords de Taëf» est souvent prononcée, sachant que «l’engagement en faveur des accords de Taëf» constitue une clause fondamentale de l’entente de Maarab.

 

Entre Hariri et la Jamaa
La Jamaa islamia n’a pas annoncé son appui à l’initiative de Saad Hariri, ni à la candidature de Sleiman Frangié à la présidence. L’ex-Premier ministre n’a pas pris contact avec Azzam Ayoubi, nouveau secrétaire général de la Jamaa, pour le féliciter, à l’instar des autres anciens chefs de gouvernement.

 

Contacts Moukhtara-Téhéran
Sérieux contacts entre Moukhtara et Téhéran. Une source informée croit savoir que le député Walid Joumblatt pourrait prendre la décision de se rapprocher des Iraniens. Il bénéficie pour cela de l’appui de plusieurs fractions chiites libanaises.

 

Question de climat
Des experts environnementaux revendiquent la coordination des efforts avec Chypre, pour en savoir plus sur la nature des opérations à caractère climatique exécutées par la Grande-Bretagne dans la région du Moyen-Orient, à partir de la base d’Akrotiri à l’ouest de l’île. Des rapports chypriotes croient savoir que les avions britanniques larguent des substances pour empêcher les chutes de pluie.

Related

En rafales

admin@mews

En rafales

admin@mews

Réforme des prisons

admin@mews

Laisser un commentaire