Magazine Le Mensuel

Nº 3062 du vendredi 15 juillet 2016

Santé

Intoxication alimentaire. Prévention et conseils

Des cas d’intoxication alimentaire ont été signalés récemment. Très fréquente en été, l’intoxication alimentaire se manifeste par des troubles digestifs survenant le plus souvent  après l’ingestion de l’aliment responsable. Il s’agit de douleurs abdominales, de vomissements, de déshydratation et de diarrhée.

La durée des symptômes est généralement d’une journée, mais peut se prolonger sur une semaine. La plupart des intoxications alimentaires se produisent lorsqu’on a consommé des aliments contenant des microbes, toxines, virus ou bactéries. Les aliments le plus souvent en cause sont les œufs, la viande, la charcuterie, les poissons, les fruits de mer et les produits laitiers. Des aliments mal conservés ou pas assez cuits. Selon les spécialistes, il est important de bien se laver les mains avant de manipuler la viande et de préparer les légumes et les autres aliments. Il faut aussi bien nettoyer les ustensiles de cuisine qui ont touché la viande crue ou le jus de la viande. Que ce soit le poulet ou la viande hachée, il est important de bien vérifier le centre de la viande pour s’assurer de la bonne cuisson. Dans le bœuf haché, les bactéries qui se trouvent à la surface de la viande se mélangent et c’est pour cette raison qu’il faut bien faire cuire la viande et la consommer tout de suite. Il faut, par ailleurs, séparer les aliments cuits de ceux non cuits. Par exemple, on ne peut pas utiliser l’assiette où on a mis la viande crue pour y mettre la viande cuite. Il faut éviter aussi de mettre des légumes près de la viande crue. L’idéal est de garder les viandes à l’écart des autres aliments. Il est nécessaire de bien réfrigérer les aliments périssables avant de les faire cuire. S’il y a des restes, il faut tout de suite les mettre au frais dans le réfrigérateur. Lorsqu’on achète à l’épicerie des aliments périssables, il est primordial de les mettre au frais dans un réfrigérateur le plus vite possible. Les jeunes enfants, les femmes enceintes et les personnes âgées ne doivent consommer la viande que bien cuite à cœur pour se protéger des agents pathogènes. La consommation de viande ou de poisson crus est fortement déconseillée.
 

Que faire en cas de diarrhée?
Mettre l’intestin au repos: ne pas consommer d’aliments solides pendant quelques heures, voire une journée. Ensuite, se réhydrater en buvant beaucoup. Enfin, se reposer si possible durant quelques jours.
La plupart du temps, on se remet en deux ou trois jours. Cependant, l’intoxication alimentaire peut se révéler plus grave pour les personnes à risque (enfants, personnes âgées, femmes enceintes et malades atteints de cancer). Elle entraînerait également des complications, rendant le côlon irritable pendant plusieurs mois. Il est recommandé de consommer des soupes de riz et de légumes, des biscottes, des purées de carottes et de pommes de terre, des bananes mûres, puis normaliser graduellement le régime selon sa tolérance, et d’éviter les aliments irritants, tels que les fibres (crudités et céréales à grains entiers), les produits laitiers, les fritures, les charcuteries et les pâtisseries, qu’après votre rétablissement. L’alcool, les boissons à base de coca, le café, le thé et les épices stimulent l’intestin. Il faut éviter d’en prendre pendant quelques jours.

Nada Jureidini
 

Les bons réflexes
Lavez-vous les mains avant et après vous être rendu aux toilettes, surtout si vous êtes amené à entrer en contact avec de la nourriture, et avant de passer à table.
Nettoyez soigneusement les aliments, les fruits et les légumes notamment.
Contrôlez les dates de péremption des aliments.
Utilisez des planches à découper distinctes entre les légumes et la viande lorsque vous faites la cuisine.
Faites cuire suffisamment les viandes.
Nettoyez, désinfectez et séchez soigneusement les planches à découper après chaque utilisation.
Mettez bien au frais tous les produits susceptibles de devenir «dangereux» rapidement, comme par exemple la mayonnaise, la viande crue ou le lait.

Related

Infos santé

admin@mews

Epilepsie: arrêtons d’en faire un tabou. Une maladie mal perçue mais guérissable

admin@mews

Sensibilisation à la thyroïde. Les enfants concernés

admin@mews

Laisser un commentaire