Magazine Le Mensuel

Nº 2952 du vendredi 6 juin 2014

ACCUEIL

3 questions à Eddy Abillama

Pourquoi avez-vous reçu des représentants du Parti socialiste progressiste?
Cette rencontre s’inscrit dans le cadre du dialogue politique qui s’est instauré entre les deux partis. Elle a eu lieu après une visite précédente des FL au PSP. La communication entre les deux partis existe déjà et nous tenons à la renforcer dans l’esprit de la coexistence libanaise.

Pourquoi maintenant? Sur quoi les discussions ont-elles porté?
Cette rencontre est normale dans les circonstances actuelles, justement après le retour des déplacés de Brih et les efforts déployés pour consolider la coexistence dans la Montagne, vu l’importance du dialogue interne entre les composantes politiques locales et la nécessité de maintenir le climat de concorde intercommunautaire. Les discussions ont porté sur les questions de l’heure concernant la Montagne et sur des questions d’ordre politique. Nous estimons que quelles que soient les divergences, les canaux de communication doivent rester praticables si l’on veut sauvegarder la coexistence.

Y a-t-il une coopération politique entre les deux partis? En ce qui concerne les divergences, elles sont plutôt apparentes sur le dossier présidentiel…
C’est certain. Chacun a son point de vue sur la question, et ceci ne pose aucun problème. Les relations entre les deux partis sont bonnes et la coopération sur le plan politique n’a pas été abordée au cours de la réunion.

Arlette Kassas

Related

3 questions à Ghassan Moukheiber

admin@mews

3 questions à Hanna Gharib. Président du Comité de coordination syndicale

admin@mews

3 questions à Georges Jreige

admin@mews

Laisser un commentaire