Magazine Le Mensuel

EN RAFALE

En rafale

 

Soubresauts de violence

Le mufti de Tripoli, Malek Chaar, a rassuré l’ambassadeur de France qui lui rendait visite, sur la situation sécuritaire dans la ville. Mais les lancers de grenades entre Jabal Mohsen et Bab Tebbané ont repris de plus belle, blessant quelques citoyens. Les observateurs avaient noté l’absence du mufti Chaar, lors du sommet spirituel à Beyrouth.

 

Le tuteur

Un diplomate européen révèle que des responsables du Vatican ont eu vent d’un rapport américain qui parle du rôle accordé à la Turquie en tant que tuteur des régimes des Frères musulmans dans les pays arabes. Ce rapport a contribué à l’orientation de la vision stratégique du Saint Siège quant à la conjoncture dans certains de ces pays.

 

Revendication

Des citoyens de Saadnayel ont réclamé l’allègement de la peine infligée à leur concitoyen, l’agent israélien Ziad Homsi, condamné à 15 ans de prison  puisque, disent-ils, l’espion Fayez Karam a bénéficié d’une peine réduite à deux ans.

 

Promotion

Une fonctionnaire, actuellement directrice d’un office rattaché à un ministère régalien, s’attend à être promue au grade de directrice générale. La fonctionnaire en question réussit à adapter ses allégeances politiques au gré des saisons.

 

Revendications partisanes

Des cadres d’un parti politique ont encouragé leurs ouailles à aller de l’avant avec la grève d’un jour, pour revendiquer les salaires non payés. Aussi ont-ils conseillé aux employés à plein temps de ce parti, de présenter leur démission.

 

Visites programmées

Les milieux de l’opposition sont sceptiques par rapport au timing des visites entreprises par des personnalités libanaises à Damas. Elles ont été programmées en fonction d’un agenda syrien, disent-ils. Les présidents Salim Hoss et Omar Karamé avaient rencontré le président Bachar el-Assad dans la capitale syrienne, la semaine passée.

 

Related

Produits radioactifs

admin@mews

Violés en prison

admin@mews

Couverture humanitaire

admin@mews

Laisser un commentaire