Magazine Le Mensuel

Publi-Info

Publi-informations

 

 

Film d’animation de l’œuvre de Gibran

La banque privée FFA, leader parmi les banques privées régionales, basée à Beyrouth assure le cofinancement d’un film d’animation produit par Salma Hayek inspiré du «Prophète» de Gibran Khalil Gibran. Publiée il y a 89 ans, l’œuvre de Gibran sera adaptée en film d’animation pour le cinéma avec la collaboration des plus célèbres réalisateurs de films d’animation, sous la direction de Roger Allers (Le Roi Lion). La production est dirigée par Salma Hayek en collaboration avec Clark Peterson et Ron Senkowski.
Depuis sa publication en 1923, le livre de Gibran, traduit en 40 langues, a été vendu à 100 millions exemplaires, devenant l’auteur le plus lu au monde après Shakespeare et Lao-Tzeu.
Commentant le projet, la star mexicaine, Salma Hayek, a déclaré que Le Prophète était une grande source de sagesse et d’inspiration pour des millions de gens dans le monde entier. Elle a ajouté aussi en insistant sur ses origines libanaises: «Je suis fière de participer à ce projet qui permettra de faire connaître ce chef-d’œuvre à la nouvelle génération, à travers un style nouveau».
M. Jean Riachi, président-directeur général de FFA Private Bank, a déclaré à propos du financement du film: «Le Prophètetransmet un message de foi en la vie, qui transcende toutes les cultures et toutes les religions. Nous sommes vraiment fiers de contribuer au film qui pourrait devenir un des plus grands poèmes cinématographiques de tout les temps».

 

Le Cirque du Soleil pour la première fois au Liban
Le 23 février 2012: Pour la première fois de son histoire, le Cirque du Soleil, visitera le Liban avec son spectacle emblématique Saltimbanco à Beyrouth du 10 au 13 mai au Forum de Beyrouth.
Entre tourbillon et calme, prouesse et poésie, Saltimbanco emmène le spectateur dans un voyage, à la fois allégorique et acrobatique, au cœur de la ville. La première mondiale de Saltimbanco a eu lieu à Montréal en 1992 et en 2007, après avoir parcouru le monde sous le chapiteau, Saltimbanco a pris un nouveau départ pour être présenté en aréna dans le monde entier. Saltimbanco -de l’italien saltare in banco, qui signifie littéralement «sauter sur un banc»- explore l’environnement urbain et ses multiples facettes: les gens qui y vivent, leurs différences et leurs ressemblances, la famille et le groupe, le grouillement de la rue et les hauteurs vertigineuses des gratte-ciel. Entre cohue et harmonie, prouesse et poésie, Saltimbanco invite à un voyage allégorique et acrobatique au cœur de la cité. Saltimbanco est un spectacle emblématique du Cirque du Soleil inspiré du métissage et de l’urbanité des grandes villes. Issus d’un univers visuel baroque, ses personnages bigarrés et cosmopolites entraînent le spectateur au milieu d’un monde fantaisiste et onirique, une ville imaginaire où diversité se conjugue avec espoir.
De la vingtaine de saltimbanques, qui le constituaient à ses débuts en 1984, le Cirque du Soleil est une entreprise québécoise de divertissement artistique de haute qualité qui compte 5000 employés, dont plus de 1300 artistes, provenant de plus d’une cinquantaine de pays différents. Le Cirque du Soleil a entraîné dans son rêve plus de 100 millions de spectateurs, dans plus de trois cents villes et plus d’une quarantaine de pays sur six continents. L’entreprise a établi son siège social international à Montréal. Pour plus d’informations sur le Cirque du Soleil visitez www.cirquedusoleil.com
Renseignements sur le spectacle
Lieu: Forum de Beyrouth.
Horaire des spectacles (10-13 mai 2012): jeudi le 10 mai à 8h30, vendredi le 11 mai à 8h30, samedi le 12 mai à 4h30 et à 8h30 et dimanche le 13 mai à 4h30 et à 8h30.
Billets catégories 1, 2, 3 etc: Regular: 35 $ et 50 $. Silver: 75 $. Gold: 100 $. Platinum: 150 $. VIP: 200 $. VVIP: 300 $. En vente à partir du 1ermars
Pour plus d’information, visiter www.route69p.com ou www.cirquedusoleil.com/saltimbanco.
Dès le 1er mars les billets seront disponibles pour le grand public dans les points de ventes de Virgin Ticketing (Centre-Ville, CityMall, Tripoli, Hamra et ABC Achrafié) ou en ligne sur www.cirquedusoleil.com/saltimbanco ou www.route69p.com.

 

ITG (Holding) lance son «Initiative Green»
Le jeudi 16 février, ITG (Holding) a lancé le projet «Initiative Green d’ITG», au cours d'une conférence au Habtoor Grand Hôtel-Beyrouth, sous le patronage de T.E.R.R.E. Liban. L'événement a rassemblé les cadres supérieurs d’ITG et de ses affiliées, ainsi que les membres du comité «Green», responsables de la mise en œuvre des actions «vertes» d’ITG. 85 personnes étaient présentes.
Cet événement a eu lieu en collaboration avec Paul Abi Rached, président et fondateur de T.E.R.R.E. Liban, une organisation non gouvernementale dont l’unique but est la création et la mise en place d’une éducation environnementale au sein de la communauté libanaise.
Dans son discours Claude J. Bahsali Président-Directeur Général d'ITG (Holding) a introduit les initiatives “Green” d’ITG. Il a mis l’accent sur l’importance du développement durable – le développement qui ne compromet pas la capacité des générations futures à satisfaire leurs besoins-, et qu’il est essentiel d'équilibrer les facteurs économiques, sociaux et environnementaux lors des prises de décision. ITG est consciente de sa responsabilité sociale envers la société et l'environnement et a pris l’engagement, il y a 1 an, de se mettre au «Vert», et a introduit, par conséquent, l'éco-slogan «ITG = I Think Green».
L'objectif de la conférence était de sensibiliser les employés d’ITG, sur leur responsabilité envers l’environnement, de créer une influence positive et, enfin, d’obtenir leur support dans la mise en œuvre d'un ensemble d'actions concrètes pour aider à préserver les ressources naturelles du Liban.
De nombreuses autres actions ont été prises dans l'esprit de l'initiative verte, telles que le remplacement des sacs normaux en plastique, qui prennent 400 ans à se dégrader, par des sacs en plastique biodégradables D2W.
La nouvelle action, annoncée lors de cette conférence, est le projet de recyclage de papier qui s’appuie sur le principe des 3R: Réduction de la consommation, Réutilisation et Recyclage. L'objectif est de lutter contre la consommation massive de papier, de sauver et de planter des arbres en recyclant le papier, et bien sûr de réduire les coûts opérationnels d'ITG.
En outre, Mr. Bahsali a parlé du nouvel immeuble en construction, pour les bureaux d’ITG, conçu selon les dernières technologies d'économie d'énergie, et aussi de la nouvelle activité d’'ECOsys (une division de Midware Data Systems, une société ITG), qui propose des solutions  d’énergies renouvelables et espère diffuser la culture «verte» parmi les clients d'ITG et les citoyens Libanais.
Dans sa présentation, M. Abi Rached a parlé du statut de l’environnement au Liban, sa richesse, et les défis auxquels il fait face. L’héritage naturel du Liban est très riche, considérant qu’il occupe 0.007% de l’espace mondial, mais qu’il comprend 1.11% des espèces mondiales de plantes, et 2.63% des espèces de reptiles, oiseaux et mammifères. La géographie du Liban et la grande diversité des conditions climatiques ont créé une biodiversité unique avec un total de 9,119 espèces de faune et flore.
Parmi les défis environnementaux qui se posent au Liban, M. Abi Rached a mentionné la guerre, les déchets, les carrières, l’invasion du béton, la disparition des terres agricoles côtières, la vente de terrains agricoles fertiles, le passage de l’autoroute «Peace Highway» par la forêt de Baabda, la pollution de l’air provoquée par le trafic, le feu des forêts et les projets de tourisme qui menacent notre héritage naturel. Tous ces défis ont abouti à une réduction de la couverture forestière du Liban de 74% à 13% du territoire.

T.E.R.R.E. Liban a été le pionnier de plusieurs projets écologiques comme «Papivore Malin», le projet de recyclage de papier lancé en 2011, ayant eu pour résultat à ce jour de sauver 7 777 arbres, et de recycler 457 tonnes de papier. Un autre projet est «La Charte de l’Eco-Citoyen Libanais» pour promouvoir le comportement-citoyen envers l’environnement dans 1 139 écoles publiques. Il a mentionné d’autres projets tels que le «Développement de la Forêt de Baabda», le projet «Monsieur Tanak» pour le recyclage des cannettes, et le projet de «Neutralisation des émissions de carbone des voitures» encourageant les conducteurs à compenser l’émission de carbone de leurs voitures.

 

Campagne de sensibilisation sur le recyclage
Pour l’Université Antonine, assurer un développement durable sans hypothéquer l’avenir des générations futures implique de commencer avec les générations présentes. C’est partant de ce principe qu’elle a lancé sa campagne de sensibilisation destinée à souligner l’importance du recyclage des déchets et son impact positif  sur l’environnement. S’adressant aux jeunes universitaires, la campagne sponsorisée par la Cimenterie nationale, a été inaugurée lors d’une cérémonie organisée sur le campus principal de l’UPA, à Baabda-Hadath, en présence entre autres de RRPP Joe Bou Jaoudé secrétaire général de l’UPA, Antoine Aziz directeur administratif et financier, Michel Rouhana, bibliothécaire, M. Paul Abi Rached président de l’association Terre-Liban, M. Roger Haddad et Mmes Mireille Chalouhi et Carla Noujeim de la Cimenterie nationale ainsi qu’une foule d’enseignants et d’universitaires. La cérémonie a été clôturée par un spectacle remarquable présenté par le groupe 8e Art sous le titre Loud Arabia.

Related

Air France Liban dévoile My Air France, sa première application mobile locale au Moyen-Orient

admin@mews

Rencontre sur la gouvernance au Liban

admin@mews

Publi-information

admin@mews

Laisser un commentaire