Magazine Le Mensuel

Nº 2848 du vendredi 8 juin 2012

3 questions à...

3 questions à Fadi Abboud Ministre du Tourisme

A l’approche de la saison d’été, celle du tourisme, alors que la sécurité est troublée dans certaines régions. Pouvez-vous être rassurant?
Tout le monde sait que tourisme et sécurité vont de pair. Quand il y a une faille sécuritaire, le secteur qui s’en ressent le plus est le tourisme. Mais je crois que le tapage médiatique contribue d’une façon ou d’une autre à gonfler les choses et à annoncer que la saison estivale est fichue. C’est un peu exagéré à mon avis.

On vous reproche justement votre optimisme…
Est-ce qu’il m’est demandé d’être un hibou? J’avoue que les problèmes existent, mais plusieurs ont toujours existé, tels les problèmes de l’eau et de l’électricité, récemment soulevés mais cela n’a pas empêché les touristes d’affluer au Liban et d’y passer l’été. La situation à Tripoli inquiète aussi. Cependant, nous sommes optimistes, et nous appelons les touristes à venir et à séjourner dans un pays qu’ils aiment et qu’ils n’ont pas déserté malgré les problèmes.

Que projette le ministère du Tourisme à cet effet?
Comme je l’ai dit, nous appelons les touristes à venir. Nous avons pris l’initiative de donner une image différente du Liban. Un programme bien fait et encourageant a été diffusé sur CNN, un autre sur Euro Sport. Je crois que le mieux est de diminuer notre pessimisme et de tout faire pour promouvoir le tourisme qui constitue une veine essentielle de l’économie libanaise.

Arlette Kassas

Related

Trois questions à Joseph Abdallah, frère de Georges Ibrahim Abdallah

admin@mews

Trois questions à Louis Lahoud, directeur général de l’Agriculture

admin@mews

Trois questions à cheikh Omar Bakri, prédicateur salafiste

admin@mews

Laisser un commentaire