Magazine Le Mensuel

Nº 2855 du vendredi 27 juillet 2012

  • Accueil
  • ACCUEIL
  • 3 questions à Ahmad Fatfat, député du Courant du futur
ACCUEIL

3 questions à Ahmad Fatfat, député du Courant du futur

Des informations ont circulé concernant l’arrestation de Houssam Taher Houssam, le célèbre faux témoin dans l’assassinat de l’ancien Premier ministre Rafic Hariri par un groupe de l’Armée syrienne libre…
Houssam Houssam vivait très normalement en Syrie et personne ne l’inquiétait, ce qui prouve qu’il fait partie des services de renseignement syriens. Pour nous, plus d’un point d’interrogation se dessine sur son arrestation et sur les informations qui filtrent à ce sujet. Nous refusons tout contact politique avec lui.

 

Le dossier des faux témoins avaient fait la une pendant longtemps au Liban. Qu’en est-il aujourd’hui?
Il n’a pas seulement fait la une pendant longtemps. Il a été exploité pour torpiller la table de dialogue, et plus tard pour œuvrer à la chute du gouvernement. Ils l’ont oublié depuis. Ce qui prouve encore une fois qu’il était utilisé dans des buts précis. Quand ceux-ci ont été atteints, Plus personne n’en a parlé et il a été relégué aux oubliettes.

 

L’arrestation de Houssam pourrait-elle rouvrir le dossier?
Il n’y a qu’un procès contre Houssam Houssam intenté par le général Jamil es-Sayyed. Mis à part cela, aucun mandat d’arrêt n’a été lancé contre lui. Il peut circuler librement au Liban. Nous avons des doutes quand à sa façon de se comporter, et nous craignons un nouveau jeu de sa part.

Arlette Kassas

 

Related

3 questions à Alaeddine Terro

admin@mews

3 questions à Michel Moussa

admin@mews

3 questions à Abdel-Rahim Mrad

admin@mews

Laisser un commentaire