Magazine Le Mensuel

Nº 2862 du vendredi 14 septembre 2012

Santé

La myopie. Un mal des pays industrialisés?

La myopie est un mal très courant. Dans les pays industrialisés, il touche plus de 40% des individus et plus de 30% des enfants. Dans les pays les moins industrialisés, le chiffre est beaucoup moins important. Faute de dépistage? En partie oui, mais il y a d’autres facteurs dont les conséquences ont été découvertes récemment.

Les nouvelles technologies appliquées à la médecine moderne permettent de corriger les petites faiblesses physiques des humains. Les lunettes, les lentilles de contact ou encore les opérations au laser peuvent corriger la myopie, un mal qui empêche la personne atteinte de voir les choses éloignées. Récemment, les scientifiques ont découvert que la source de ce mal est non seulement héréditaire, mais peut aussi être influencée par des facteurs environnementaux.
Les statistiques affirment qu’un enfant dont les deux parents souffrent de myopie risque de porter des lunettes à son tour, bien qu’aucun gène de myopie n’ait été identifié.
Cependant, la composante héréditaire est plus élevée pour les myopies fortes que pour les plus légères, pour lesquelles des facteurs environnementaux jouent un rôle encore plus important
Chez les enfants, la myopie peut causer des difficultés scolaires ou carrément un échec scolaire, cependant si elle est décelée à temps les solutions sont multiples et efficaces.

Le grand air pour une bonne vue
De nos jours, tout se fait en intérieur: le sport dans des salles fermées et climatisées, l’art dans des ateliers, le divertissement dans de grandes surfaces bien aménagées mais fermées, etc. Les yeux, et surtout ceux des enfants qui n’ont pas encore atteint une maturité visuelle, ont besoin de grands espaces et de l’air pour se développer normalement. Il faudra autant que possible pratiquer des activités en extérieur, dans des espaces qui permettent de reposer les yeux en ayant de grandes distances devant soi. La lumière du jour aurait, elle aussi, des effets protecteurs sur la myopie. C’est ce que défend une récente revue de la littérature publiée en mai dernier dans la sérieuse revue scientifique The Lancet.
Les chercheurs ont remarqué une augmentation fulgurante du nombre de myopes en Asie et en Europe. Cela serait dû, selon eux, au manque d’exposition à la lumière du jour. La lumière a un effet sur la libération de la dopamine, connue pour arrêter la croissance de l’œil. Or, sur le plan anatomique, la myopie est causée par un œil trop long. La sécrétion de dopamine permettrait justement de limiter cette croissance et donc le développement d’une myopie.
Selon ces mêmes chercheurs, la lecture précoce des enfants ainsi que les jeux sur des consoles qu’ils tiennent trop près des yeux seraient également des facteurs de la survenue de la myopie. En ce sens, les jeux en extérieur éloignent, ne serait-ce que pour quelques heures, les enfants des jeux électroniques. La télévision et l’ordinateur utilisés à une distance normale n’ont apparemment pas d’effet sur la myopie.
Une autre étude révèle que les jeunes qui lisaient plus de deux livres par semaine avaient plus de risques de devenir très myopes que ceux qui lisaient moins. Comme quoi les excès en toute chose ne sont pas bénéfiques.

La correction, une nécessité
Le diagnostic et la correction de la Myopie ne relèvent pas seulement du confort visuel, mais permettent d’éviter des complications irréversibles de la vision. Chez les enfants, il n’est pas rare qu’ils n’expriment pas leur difficulté à voir les choses éloignées, les signes qui peuvent révéler une myopie chez l’enfant sont généralement des maux de tête après l’école, des difficultés d’apprentissage et de lecture ou le fait que l’enfant approche les objets trop près de ses yeux pour bien les voir.

Laila Majhad

Myopie et alimentation
Qui n’a jamais entendu la phrase «mange tes carottes, c’est bon pour les yeux»? Mais est-ce vrai, ou n’est-ce qu’une stratégie des parents pour faire manger des légumes aux enfants? Pour protéger la rétine, les vitamines et les pigments sont essentiels. Le trio détonnant est A, C et E ainsi que la béta carotène. La carotte est dont réellement un légume bon pour la vue!
Il est également prouvé que les personnes qui ont une alimentation trop pauvre en vitamine A ont généralement une mauvaise vision, surtout nocturne. De plus, une carence sévère chez l’enfant peut entraîner une xérophtalmie (atrophie et sécheresse de la membrane conjonctive de l’œil).

Related

[Copy of] Journée mondiale de la Broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO). Le tabac pointé du doigt

admin@mews

Maladie de Parkinson. Les cellules cérébrales endommagées bientôt rétablies?

admin@mews

Hypertension artérielle. Un implant pour réduire la tension

admin@mews

Laisser un commentaire