Magazine Le Mensuel

Nº 2864 du vendredi 28 septembre 2012

POLITIQUE

Défense. Accord de coopération entre la France et le Liban

Le gouvernement a avalisé l’accord de coopération avec la France dans le domaine de la défense. Cependant, l’affaire n’est pas passée sans protestations. Quatre ministres ont exprimé des réserves à ce sujet: Mohammad Fneich, Hussein Hajj Hassan, Salim Karam et Marwan Khaireddine. Ils contestent le fait que cet accord «non équilibré» ait été ratifié avant d’être soumis au Conseil des ministres. Selon eux, l’accord porte atteinte à la souveraineté libanaise par certains côtés. Le Premier ministre Najib Mikati a assuré que l’accord prend en considération l’intérêt du Liban et n’a aucun dessous politique douteux. Il a souligné que les amendements requis par le Hezbollah sont d’ordre purement administratif. Les ministres du Hezb ont affirmé, de leur côté, qu’il y a deux points qu’ils jugent incompatibles avec la souveraineté libanaise, le premier concernant l’engagement libanais à ne pas appliquer la peine capitale à un Français, même s’il mérite ce jugement, et le deuxième point concerne le fait que tout Français qui commet un crime au Liban sera remis sous le contrôle de la sécurité française. Il fut convenu que le commandement de l’Armée libanaise étudiera les observations que les différents ministères présenteront afin d’y apporter les amendements nécessaires. 

Related

Présidentielle. Girault cherche une clé introuvable

Mandats militaires et sort du cabinet. Hariri et Nasrallah acteurs principaux

Libye. Confusion autour de l’enquête sur l’affaire Sadr

Laisser un commentaire


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.