Magazine Le Mensuel

Nº 2865 du vendredi 5 octobre 2012

general

Religion. Raï en Hongrie puis à Rome

A l’invitation de l’archevêque de la capitale hongroise, le patriarche maronite, Mgr Béchara Raï, a effectué une visite de quatre jours à Budapest, suivie d’une visite à Rome, où il restera jusqu’au 30 octobre, et participera aux travaux du synode des évêques que présidera le pape Benoît XVI sur le thème «La nouvelle évangélisation».
Mais avant son départ, Mgr Raï a tenu à rappeler  les réserves de Bkerké sur la loi électorale de 1960, et souhait d’une nouvelle loi assurant la bonne représentation de tous. Tout en précisant qu’il n’a aucun avis à formuler au sujet de la loi électorale, il a affirmé que les maronites sont d’accord entre eux sur la nécessité de s’entendre sur un nouveau texte, mais doivent encore choisir l’une des trois formules soumises à la Chambre.
En Hongrie, le patriarche Raï, a rencontré des personnalités diplomatiques arabes à l’ambassade du Liban à Budapest en présence du nonce apostolique Alberto Bottari et de l’ambassadeur palestinien. Il a passé un message découlant de l’Exhortation apostolique: «les chrétiens du monde arabe se doivent de présenter à l’Occident la vérité de l’islam. Les musulmans et les chrétiens d’Orient se connaissent et ont construit leur identité ensemble». Le chef de l’Eglise maronite a mis l’accent sur le rôle que le Liban est appelé à jouer à ce propos. Selon lui, les problèmes principaux dans la région restent les conflits israélo-palestiniens et israélo-arabes, les peuples arabes ne doivent pas les oublier en faisant diversion par de nouveaux conflits entre eux.

Related

Vera el-Khoury Lacoeuilhe. Développer l’intelligence culturelle

Frangié à Tripoli. Un accueil digne d’un chef d’Etat

Le cabinet reste faute de scénarios. L’impossible démission de Salam

Laisser un commentaire


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.