Magazine Le Mensuel

Nº 2867 du vendredi 19 octobre 2012

ACCUEIL

Trois questions à Elias Hanna

Comment l’affaire du drone «Ayyoub» est-elle perçue du point de vue militaire et stratégique?
Le seul fait que le drone ait survolé le territoire israélien est un exploit qui montre une grande capacité à percer les défenses israéliennes ainsi que toutes les mesures prises pour la sécurité d’Israël. Il est clair que les Israéliens ont été d’autant plus surpris que si le drone avait été équipé d’une arme, les résultats auraient été énormes.

Le quotidien britannique The Sunday Times affirme que le drone a pris des photos de sites militaires israéliens secrets. Est-ce possible?
Si, comme l’affirme le quotidien, le drone a pu transmettre des informations secrètes, il faut qu’Israël révise ses calculs et prenne en considération des surprises auxquelles il ne s’attend pas, surtout qu’il ne va pas être facile de connaître le type d’informations que le drone a pu transmettre et leur importance militaire et stratégique. Il faudrait surtout savoir de quel endroit le drone a été lancé: du Liban ou de Gaza? Il convient ensuite de savoir s’il est fabriqué entièrement en Iran, comme je le crois, ou si c’est une technique iranienne dont les pièces ont été assemblées au Liban. En troisième lieu, il s’agit de savoir comment il a été guidé, s’il a été programmé ou guidé par satellite-GPS. De toute façon, c’est un progrès technique indéniable.  

Y aura-t-il des conséquences au Liban?
Au Liban, le Hezbollah et ses alliés y voient une victoire. D’autres considèrent qu’il constitue une violation de la résolution 1701, et un coup porté à la stratégie de défense présentée par le président de la République.

Arlette Kassas

 

Related

3 questions à Ammar Houry

admin@mews

3 questions à Ibrahim Sarrouj

admin@mews

3 questions à Boutros Harb

admin@mews

Laisser un commentaire