Magazine Le Mensuel

Nº 2868 du vendredi 26 octobre 2012

  • Accueil
  • general
  • Après l’énergie solaire, la climatisation solaire. Le soleil peut aussi nous refroidir!
general

Après l’énergie solaire, la climatisation solaire. Le soleil peut aussi nous refroidir!

Les coûts des énergies conventionnelles deviennent de plus en plus élevés et leur quantité est épuisable à long terme. Ce qui a poussé les économistes et les chercheurs à se tourner vers les énergies propres comme l’énergie solaire. Son utilisation dans plusieurs pays a permis de réduire les coûts et surtout de protéger l’environnement. Eclairage, chauffage, projets ambitieux des voitures solaires… L’énergie solaire n’a plus de limites.

Il est tout à fait normal de chauffer grâce aux rayons de soleil, qui réchauffent la surface de la planète. Mais refroidir ou climatiser grâce à la chaleur du soleil, c’est surprenant! La technologie n’y voit toutefois qu’un projet ambitieux dont les avancées ne sont plus à prouver et qui, selon les experts, sera applicable dans pas très longtemps.
Le «solaire thermique», ce sont les utilisations les plus courantes de l’énergie solaire telles que le chauffage des foyers, le chauffage d’eau au sein des habitations ou dans les piscines par exemple, l’éclairage, faire fonctionner les appareils électriques ou toute autre application nécessitant une énergie électrique. Des utilisations qui ont fait leurs preuves que ce soit dans la diminution des montants des factures d’électricité ou encore dans le taux de CO2 (dioxyde de carbone) émis. Les pays essaient, tant bien que mal, de construire des installations pour produire de l’énergie à partir de la chaleur solaire, afin de réduire leur consommation d’énergies polluantes et, en même temps, de réduire leur facture d’électricité.
Des projets très ambitieux comme les voitures solaires ou même des avions solaires, toujours en phase de développement, ont également, selon les experts, un bel avenir devant eux. Ajoutons à ces projets la production de froid à partir du solaire, notamment la climatisation par le… soleil. Des machines permettant de produire de l’air frais grâce à l’utilisation de gaz moins polluant et d’énergie solaire seraient un gain pour les économies et pour l’environnement.

Climatiser par la chaleur
La climatisation traditionnelle, un confort qui devient incontournable surtout les pays chauds ou pendant les périodes de grande chaleur, sont des grands consommateurs d’énergie. Son système se fonde sur un gaz réfrigérant à effet de serre 2000 fois plus polluant que le CO2. La nécessité de trouver des alternatives propres est non seulement une nécessité économique, mais également environnementale.
Dans l’état actuel des recherches dans ce domaine, un système de climatisation solaire se fonde sur des machines permettant d’utiliser la chaleur du soleil pour produire de l’air frais. Pour les bâtiments qui dépendent totalement de l’énergie solaire, le résultat est plutôt un «rafraîchissement» de l’air ambiant et non un refroidissement, c’est-à-dire la diminution de la température ambiante de quelques degrés. Pour des bâtiments qui utilisent l’énergie solaire et l’énergie traditionnelle à la fois, le refroidissement des locaux peut atteindre les réalisations de la climatisation traditionnelle.
En attendant un climatiseur fonctionnel qui refroidirait les rayons du soleil sans passer par des gaz à effet de serre, il y a des solutions intermédiaires qui consistent, par exemple, à faire fonctionner des appareils de climatisation traditionnelle grâce à l’énergie solaire ou encore convertir l’énergie solaire en énergie mécanique qui permettra, elle, de refroidir. Plusieurs systèmes sont disponibles ou en cours de développement: des machines à sorption liquide ou solide ou des machines à froid évaporatif… Tous ces systèmes utilisent des liquides moins polluants que le gaz présent dans les climatiseurs conventionnels. Un seul hic: le coût beaucoup plus élevé.
En Europe, plusieurs installations ont déjà été mises en place depuis presque trois ans, afin de profiter de l’énergie solaire pour la climatisation ou le rafraîchissement de locaux. Des installations de démonstration sont actuellement utilisées un peu partout dans le monde, mais qui ne tarderont pas à atteindre l’installation définitive.
Parmi les obstacles les plus importants à cette technologie à part, c’est qu’un climatiseur entièrement dépendant de l’énergie solaire est encore en phase de développement et le prix des installations reste très élevé.
Les recherches sont encore à leur début mais restent très prometteuses.
Dans quelques années, cette énorme boule chaude qu’est le soleil pourra peut-être nous refroidir!
 

Laila Majhad
 

Related

3e édition de la Beirut Photo Fair. Mise en scène de la diversité

admin@mews

Hannibal Kadhafi. Dépositaire des secrets du père

admin@mews

Un milliard de dollars. Pour sauver les promoteurs du luxe

admin@mews

Laisser un commentaire