Magazine Le Mensuel

Nº 2873 du vendredi 30 novembre 2012

Cinéma en Salles

Festival du cinéma européen. 19 ans déjà et encore plus riche

 

Les cinéphiles l’attendent d’année en année. Le Festival du cinéma européen dans sa 19e édition débute le vendredi 29 novembre et se poursuit jusqu’au dimanche 9 décembre, dans les deux salles du Cinéma Métropolis, à l’Empire Sofil.

La 19e édition du Festival du cinéma européen s’annonce chargée et riche, comme un voyage au cœur du meilleur du 7e art européen. Au programme: 36 longs métrages récents, sortis entre 2007 et 2012, provenant des Etats membres de l’Union européenne, incluant des films primés lors des grands festivals internationaux, ainsi que des premiers ou deuxièmes films de jeunes réalisateurs.
Le festival a été inauguré le jeudi 28 novembre par la projection du film chypriote Small Crime, en présence du réalisateur Christos Georgiou. Cette année, la part belle revient à la France avec cinq films prévus, parmi lesquels De rouille et d’os de Jacques Audiard, Camille redouble de Noémie Lvovsky, Les saveurs du palais de Christian Vincent et Omar m’a tuer de Roschdy Zem. Parmi les autres films européens qui seront projetés, citons notamment Bullhead du Belge Michaël R. Roskam, Love.net du Bulgare Ilian Djevelekov, le film allemand Bliss de Doris Dörrie, In a better world de la Danoise Susanne Bier, le film espagnol Black bread d’Agusti Villaronga, le film italien Caesar must die de Paolo et Vittorio Taviani, Medal of Honor du Roumain Calin Peter Netzer et les films anglais The Angels’ share de Ken Loach et Wuthering Heights d’Andrea Arnold… D’autres longs métrages sont aussi au programme, provenant de Bulgarie, la République tchèque, Grèce, Hongrie, Autriche, Pologne, Slovaquie, Suède.
Depuis plus de dix ans, la Suisse est l’invitée régulière du festival. Cette année, retrouvez L’enfant d’en haut d’Ursula Meier. Pour cette 19e édition, un deuxième pays sera invité également; la Serbie avec le film Montevideo, Taste of a dream de Dragan Bjelogrlić. Quant au Liban, eh bien il sera également présent à travers la projection le dimanche 9 décembre, du court-métrage Le Mur en présence de la réalisatrice Odette Makhlouf. Le film a déjà remporté le prix du meilleur scénario de court métrage lors de l’atelier de travail «Beyrouth tout court» dans le cadre du Festival du cinéma européen 2010.

De projection et d’échange
«C’est un excellent programme que notre équipe de travail a préparé», répète l’ambassadeur Angelina Eichhorst, la chef de la Délégation de l’UE au Liban, lors de la conférence de presse du lancement du festival, qui a eu lieu le lundi 26 novembre au siège de la Délégation. «Le but de ce festival est de promouvoir le récent cinéma européen et de le rendre accessible à tous. C’est une opportunité pour l’Union européenne de promouvoir
l’art, en donnant un message de joie et d’espoir, particulièrement au Liban, lors des périodes troubles qu’il traverse».
Films rendus accessibles au public, un public de tous les âges. Le festival réserve une part de sa programmation au jeune public, en invitant notamment des enfants issus de milieux défavorisés à assister aux projections. Cette année deux films sont au rendez-vous: le collectif français Le mulot menteur et le long-métrage d’animation danois A Tale of Two Mozzies.
Outre Le Mur, le cinéma local est à l’honneur. Comme chaque année, depuis plus de dix ans, retrouvez le travail des étudiants des écoles libanaises d’audiovisuel. Dix écoles qui présenteront vingt courts-métrages. Dans sa volonté d’encourager les jeunes talents, le festival décernera, pour la 12e année consécutive, deux prix et offrira ainsi à chacun des lauréats la possibilité d’assister à l’un des deux grands festivals internationaux de courts-métrages en Europe: le Festival «Premiers Plans» d’Angers en France et le Festival d’Oberhausen en Allemagne. Lors de la séance de clôture, la chef de la Délégation de l’Union européenne remettra les prix.
Parmi les événements spéciaux de cette 19e édition, la soirée Ciné-concert prévue le dimanche 9 décembre à 20 heures. Tout au long de la projection du film muet de 1928, La chute de la Maison Usher, du réalisateur français Jean Epstein, le groupe libanais Scrambled Eggs accompagné de Cynthia Zaven au piano, jouera de la musique en direct, en partenariat avec The Dream Machine Festival.
Le Festival du Cinéma européen ne se résume pas à la projection de films, mais il est également l’occasion de rencontre entre cinéastes étrangers et libanais, entre cinéastes et public. Les invités du festival présenteront et discuteront leur film: outre le réalisateur chypriote
Christos Georgiou, il y aura également le principal acteur du film bulgare Operation Shmenti Kapeli, Vladislav Karamfilov, et le scénariste du film Omar m’a tuer, Olivier Gorce. Des rencontres sont prévues avec les étudiants des écoles libanaises d’audiovisuel.
Rencontre et échanges d’idées, le 7 décembre, l’Association Metropolis et l’Institut français organisent une table ronde pour des producteurs, distributeurs, exploitants et autres professionnels du cinéma sur la distribution et l’exploitation de films libanais et arabes au Liban et dans le monde arabe. De son côté, la Fondation Liban Cinéma organise, du 3 au 7 décembre, un atelier de réécriture de scénarios de longs-métrages de fiction, en collaboration avec la Délégation de l’UE, l’Institut français et Beirut Creative Cluster. L’atelier, dirigé par Olivier Gorce et le scénariste et réalisateur libanais Georges Hachem (Balle perdue), sera suivi, le 8 décembre, par une rencontre-débat avec les deux cinéastes et qui sera ouverte aux professionnels et aux étudiants sur le thème Les secrets d’un bon scénario.
Notons finalement que le Festival se déplacera en dehors de la capitale; Jounié (6-13 décembre), Zahlé (6-11 décembre) et Tripoli (7-9 décembre) où de nombreux films seront projetés, en collaboration avec les Instituts culturels français sur place.

 

Nayla Rached

 

Infos pratiques
Les billets sont en vente au Cinéma Metropolis Sofil, à Achrafié; 4000 L.L. pour les longs-métrages et 2000 L.L. pour les courts-métrages des étudiants libanais. Et pour suivre la programmation sur la Toile: http://eeas.europa.eu/delegations/lebanon et sur la page Facebook EUDelegationLebanon.

 

Related

Cinema en salles

admin@mews

10e édition des Ecrans du réel. Encore plus près du public

admin@mews

Ensemble pour l’éducation

admin@mews

Laisser un commentaire