Magazine Le Mensuel

Nº 2878 du vendredi 4 janvier 2013

Carnet Mondain

Fondation Moawad. Un Noël de charme

A l’occasion des fêtes de fin d’année, la Fondation René Moawad a lancé, pour la 10e année consécutive, les festivités du Village de Noël 2012, sous le slogan «Ensemble nous nous réjouissons et nous vivons». Plusieurs activités étaient au rendez-vous pour le plaisir des grands et petits, hommes et femmes.

Pour le cru 2012, la Fondation a présenté la chorale de Zghorta-Zawyé, le noyau, considèrent les organisateurs, d’une chorale qui encouragera les nouveaux talents.

Au programme également, du théâtre, de la musique, du divertissement, des tours de magie, des tours en train… Tous les ingrédients pour faire la fête!

Me Marielle Michel Moawad a souligné, au cours de son allocution prononcée pour l’occasion, que le but de ce festival est «d’égayer les petits de notre région et les divertir, surtout qu’ils sont incapables de se déplacer vers la capitale et de participer à ses activités culturelles et divertissantes, et ce, pour des raisons sécuritaires et financières». «J’ai toujours opté, dit-elle, pour le plus beau et le plus utile et exigé la diversité et la nouveauté dans tout ce que nous entreprenons, parce que nous croyons en la culture de l’amour, de la paix et de la vie».

 

 

 

 


 

Fêtes de fin d’année
Les grecs-catholiques honorent les seniors

A l’occasion des fêtes de fin d’année, l’Association grecque-catholique de bienfaisance, présidée par Roger Nasnas, a tenu, comme à son habitude, à honorer les seniors dans le besoin venus de toutes les régions libanaises. Elle les a ainsi réunis autour d’un déjeuner dans ses locaux à Achrafié, en présence de l’évêque melkite de Beyrouth, Mgr Cyrille Bustros, de Roger Nasnas et des membres du conseil administratif, ainsi que des médecins collaborant avec l’association.

Mgr Bustros a remercié Nasnas et les membres de l’association, également présents, et réitéré son soutien pour tous les projets qu’ils entretiennent.

Le président Nasnas a souligné que le but ultime de l’Association grecque-catholique de bienfaisance est d’être au chevet des personnes dans le besoin, notamment en ces temps de crise. Parlant de l’Oasis de vie, projet lancé en 2012, et rappelant son but et sa fonction, Nasnas a assuré que l’important n’est pas de combattre les maladies et le désespoir, mais surtout d’œuvrer de façon à implanter l’espoir dans les esprits pour une vie meilleure. 

 

Related

Rencontre à la Résidence des Pins. Alain Juppé au Liban

admin@mews

Distinctions belges. Fête du Roi et rois de la fête

admin@mews

Esa. Cérémonie de remise de diplômes

admin@mews

Laisser un commentaire