Magazine Le Mensuel

Nº 2883 du vendredi 8 février 2013

En coulisses

En coulisses

Après l’échec de toutes les tentatives de régler l’affaire Mahmoud Hayek, le responsable du Hezbollah impliqué dans la tentative d’assassinat du député Boutros Harb, le commissaire du gouvernement près du Tribunal militaire, le juge Sakr Sakr, a engagé des poursuites contre le suspect. D’après des sources juridiques, les négociations en cours portaient sur l’octroi de garanties à Hayek au cas où celui-ci serait prêt à comparaître. Or, aucun juge n’a voulu donner ce type de garantie, ce qui a déçu le Hezb qui a refusé de livrer l’accusé, préférant qu’il soit condamné par contumace. Certaines parties politiques ont été dérangées par l’attitude du magistrat Sakr prétextant que Hayek n’est pas accusé pour que soit émis un mandat d’arrêt à son encontre pour la tentative d’assassinat du député Harb. La tentative, disent ces parties, ne visait pas ce dernier.

Related

En coulisses

admin@mews

En coulisses

admin@mews

[Copy of] En coulisses

admin@mews

Laisser un commentaire