Magazine Le Mensuel

Nº 2884 du vendredi 15 février 2013

EN RAFALE

En rafales

Prétexte ridicule
L’ancien ministre Omar Meskaoui a pris pour prétexte la fête de la Saint- Maron pour reporter la réunion du Conseil islamique chérié à laquelle il avait convié, contre la volonté du mufti cheikh Mohammad Rachid Kabbani. Le prétexte avancé par Meskaoui -vice-président du Conseil- ne trompe personne, selon des observateurs, le calendrier des congés étant connu à l’avance.

Mikati intraitable
L’attitude du président Mikati concernant les sanctions occidentales qui frappent la Syrie a été dénoncée par certains banquiers. Le Premier ministre, disent-ils, fait preuve de rigueur alors que tout le monde parle de la médiation menée par le roi de Jordanie entre Damas et quatre pays du Golfe en vue d’ouvrir les canaux d’échange entre eux.

Ersal: où sont les armes?
Les éléments armés ont tardé à remettre à l’armée 10 fusils d’assaut appartenant à l’Armée libanaise, selon des sources qui disent détenir une copie de deux mandats d’arrêt émis contre Khaled Hmayed, tué en même temps que les militaires qui l’avaient arrêté, par des combattants postés dans le jurd de Ersal.

Réconciliation au Akkar
L’ancien député Wajih Baarini a réussi à calmer les tensions sunnites-chiites dans la Békaa nord et les hauteurs du Akkar, en parrainant la réconciliation entre la famille Jaafar et les habitants du village d’Akroum dont l’un des fils avait été tué, il y a 6 mois. Etaient présents: le nouveau mufti du Akkar et un représentant du Moustaqbal dans la région.

Que faire de Lino?
Le commandement du mouvement Fateh au Liban n’a pas encore décidé du sort du colonel Mahmoud Issa (Lino) qui boycotte les réunions depuis un certain temps. Des conciliabules entre Ramallah, Saïda et Beyrouth pour régler l’affaire n’ont pas encore abouti. Lino pose ses conditions!

Plainte anti-saoudienne
L’avocat Wadih Akl a déposé une plainte contre le quotidien saoudien al-Watan pour offense et insulte contre le patriarche Béchara Raï et atteinte «aux symboles religieux». Le journal avait publié mardi une caricature montrant Mgr Raï en assassin.   

Related

Damas concerné

admin@mews

Les symboles de la guerre

admin@mews

Position unifiée

admin@mews

Laisser un commentaire