Magazine Le Mensuel

Nº 2890 du vendredi 29 mars 2013

ACCUEIL

3 questions à Louis Lahoud

Depuis deux semaines, des milliers de criquets pèlerins ont été repérés dans plusieurs régions du Liban. Où en est la situation aujourd’hui?
Ces criquets venaient d’Afrique à travers la Palestine. Ils étaient fatigués, peu nombreux, et pas du tout du genre qui se multiplie facilement. Plusieurs sont morts dès leur arrivée. Actuellement, la situation est sous contrôle.

Qu’est-ce qui a provoqué l’arrivée de ces criquets?
Le climat chaud l’a favorisée mais en nombre limité. Le ministère contrôle leur présence et l’évolution de la situation. Nous possédons tous les moyens pour les combattre. Mais jusqu’à présent, il n’a pas été nécessaire de les utiliser. Nous continuons cependant à inspecter les différentes régions pour contrôler et ne pas laisser les choses s’envenimer. L’Armée libanaise collabore avec nous lorsque c’est nécessaire.

Est-ce que le climat du Liban favorise la venue et la survie des criquets?
Non, le climat du Liban n’est pas favorable à la survie des criquets qui préfèrent le climat désertique. Les bouffées de chaleur que l’on a connues ces derniers temps ne leur suffisent pas. Néanmoins, nous appelons les municipalités à coopérer avec le ministère et à nous aviser de la présence de criquets dans leurs régions afin que nous puissions prendre les dispositions qui s’imposent.

Arlette Kassas

Related

Questions à Mgr Samir Mazloum

admin@mews

3 questions à Séjaan Azzi

admin@mews

3 questions à Elie Marouni

admin@mews

Laisser un commentaire