Magazine Le Mensuel

Nº 2891 du vendredi 5 avril 2013

Indices

Réserves en or. Le Liban perd une place

Pendant de longues années, le Liban a occupé la deuxième position au niveau régional en termes de réserves d’or. Mais selon le dernier rapport du Conseil mondial de l’or intitulé Gold investment Digest, le Liban a perdu une place en faveur de la Turquie à la mi-mars 2013 sur un plan régional, se classant en troisième position, tout en préservant sa 19e position à un niveau international. Le total des réserves en or du Liban sont demeurées inchangées, s’élevant à 286,8 tonnes. Sur base de ce volume, le Pays du Cèdre s’est classé au niveau de la région derrière l’Arabie saoudite (382,9 tonnes), qui a maintenu sa première place, et la Turquie (370 tonnes) qui s’est classée en 2e position. En revanche, il s’est classé en termes de performance devant l’Algérie (173,6 tonnes), la Libye (116,6 tonnes), le Koweït (79 tonnes) et l’Egypte (75,6 tonnes).

Electricité
37,5% de raccordements illicites

Une campagne de lutte contre le vol du courant a été lancée à l’approche de la saison d’été pendant laquelle la consommation d’énergie s’accroît. Selon les chiffres du ministère de l’Energie et des Ressources hydrauliques, 32% seulement du courant électrique alimentant les unités de logements dans les différentes régions du pays est facturé. Les raccordements illicites représentent à Beyrouth (26%), au Mont-Liban (18%), au Liban-Sud (59%), au Liban-Nord (68%). Ainsi, la moyenne des raccordements illicites dans l’ensemble du pays s’élèverait à 37,5%. Par ailleurs, la part des transferts d’avances à l’EDL a atteint un pic en novembre 2012, soit le niveau le plus élevé au cours des trois dernières années, représentant 25,5% des dépenses primaires du gouvernement, tandis que cette part était de 23,2% sur la même période un an auparavant.  

Related

Indices

Endettement public. 138,64% du PIB

Indices

Laisser un commentaire


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.