Magazine Le Mensuel

Nº 2896 du vendredi 10 mai 2013

EN RAFALE

En rafales

Exportation de jihadistes
Selon des rapports diplomatiques, qui citent des islamistes libanais, l’exportation des jihadistes vers la Syrie via le Liban, la Turquie ou la Jordanie semble se tasser. Les salaires élevés proposés poussent les «réseaux d’exportation» à diriger les combattants vers le Mali.

 

Polygamie à Beyrouth
Un phénomène disparu de la capitale depuis des décennies est en train de reprendre vie, selon les observations d’un sociologue. Il s’agit d’un retour de la polygamie à Beyrouth telle que permise par la charia.

 

Solidarité au Hermel
La délégation des tribus arabes de la Békaa-Ouest et centrale qui s’est rendue au Hermel en signe de solidarité avec ses habitants contre les éléments du Rif al-Qoussair a consolidé le tissu social dans la région. Elle comprenait d’ex-activistes du Moustaqbal qui ont récemment démissionné.
 

Le cheikh réhabilité
Un cheikh sunnite de Saïda, proche de l’axe de la Résistance, est revenu sur le devant de la scène, quelques mois après les rumeurs qui ont circulé au sujet de son mariage avec une jeune fille mineure contre la volonté de ses parents. Il avait été écarté pour un moment.

 

Expiration du centrisme
«C’est moi qui ai inventé le centrisme gouvernemental, dit une instance parlementaire, mais sa durée de vie a expiré avec la chute du gouvernement Mikati». Quand il entend parler d’axe centriste aujourd’hui, cela l’amuse, confie-t-il.

 

Inflation de la fitna
Une source, qui suit de près l’actualité égyptienne, parle «d’inflation» de la fitna confessionnelle et communautaire. Un état de fait qui dérange certains politiques libanais quand on les interroge sur la position des Ikhwan d’Egypte vis-à-vis de la situation régionale et notamment des chrétiens du Levant.

Related

En rafales

admin@mews

Berry sous influence

admin@mews

Les raisons d’une requête

admin@mews

Laisser un commentaire