Magazine Le Mensuel

Nº 2904 du vendredi 5 juillet 2013

Carnet Mondain

RDCL. Riad Salamé à l’honneur

Le Rassemblement des dirigeants et chefs d’entreprises libanais (RDCL), présidé par Fouad Zmokhol, a offert un déjeuner-débat à l’honneur du gouverneur de la Banque du Liban (BDL), Riad Salamé, qui a réussi pendant vingt ans, grâce à ses ingénieries financières, à maintenir à flot le Pays du Cèdre. Lors de son intervention, le patron de la BDL a souligné «la nécessité d’éviter toute sortie de capitaux du pays, faisant référence aux incidents récents de Saïda». «Si les prévisions de croissance économique en 2013 de la BDL tournaient autour de 2 % à 2,5%, c’était bien avant le clash dans le chef-lieu du Liban-Sud», a-t-il dit. En revanche, il a insisté que la BDL resterait un partenaire efficace du secteur privé, affirmant avoir invité les banques à se montrer flexibles quant à un rééchelonnement des dettes des entreprises. Dans ce prolongement, il s’est félicité que l’indicateur des créances douteuses est demeuré stable au premier trimestre 2013. Le patron de la Banque centrale a aussi rassuré l’audience sur la bonne santé du secteur bancaire, qui a fait le ménage chez lui dans le sens où «les crises qui le menaçaient sont aujourd’hui sous contrôle». «Toutes les mesures nécessaires pour protéger les banques libanaises opérant en Syrie ont été adoptées». Fouad Zmokhol, porte-parole de la communauté des affaires, a prié Salamé de maintenir sa politique d’injection de liquidités sur le marché, même si une telle démarche était coûteuse pour le secteur public, soulignant qu’à l’avenir, l’Etat récoltera les fruits d’une telle politique en collectant des taxes et impôts directs et indirects qui renfloueront le Trésor.

L.Mo. 

Related

Liban-Corée. L’amitié et les affaires à l’honneur

admin@mews

José Miguel Menchaca. Mission accomplie!

admin@mews

Déjeuner-débat. Le RDCL fête son 30e anniversaire

admin@mews

Laisser un commentaire