Magazine Le Mensuel

Nº 2908 du vendredi 2 août 2013

En vrac

En vrac

Bahia Hariri Premier ministre?
En parallèle de son appui officiel au retour de l’ancien Premier ministre, Saad Hariri, à Beyrouth, et éventuellement au Grand sérail en tant que chef du gouvernement évidemment, le président du Parlement, Nabih Berry, a fait une autre proposition. En effet, le locataire de Aïn el-Tiné suggère de désigner à la présidence du Conseil des ministres la députée de la ville de Saïda, Bahia Hariri.

 

 

Les conditions des FL
Dire que le conflit politique dans le Pays du Cèdre porte sur la priorité au dialogue ou au gouvernement ne reflète pas la réalité. C’est du moins ce que révèle une source des Forces libanaises (FL). Ces dernières rejettent catégoriquement le dialogue et le gouvernement auxquels participera le Hezbollah, tant que ce parti n’aura pas retiré ses membres combattant en Syrie. A noter que le Hezb soutient le régime dans son conflit armé avec les rebelles.

 

 

Les chances de Chamel Roukoz inexistantes
Le Hezbollah a averti le leader du Courant patriotique libre (CPL), le général Michel Aoun, en réponse à la demande de ce dernier de tenir une séance exceptionnelle du Conseil des ministres pour désigner un nouveau commandant en chef de l’Armée libanaise, que les chances du général Chamel Roukoz d’être nommé n’existaient pas, du fait de l’opposition du député Sleiman Frangié et du président Nabih Berry.

Related

En vrac

admin@mews

En vrac

admin@mews

En vrac

admin@mews

Laisser un commentaire