Magazine Le Mensuel

Nº 2912 du vendredi 30 août 2013

Indices

Indices

Emigration
52% de la force active quitte le Liban

L’émigration des jeunes diplômés n’est pas un phénomène nouveau au Liban. Mais aujourd’hui, les démographes tirent la sonnette d’alarme. L’émigration toucherait 52% de la force active âgée entre 35 et 39 ans, dont 59% seraient des hommes et 45% de femmes. Le plus important danger proviendrait du fait que le pourcentage de l’émigration des jeunes est presque égal à celui de la croissance naturelle de la population libanaise résidante. Ce qui équivaut à dire que la population libanaise est en train de vieillir, à l’instar des sociétés occidentales. En revanche, ces dernières ont enregistré un développement important en termes de système de 
pension-retraite et autres programmes de 
protection sociale pour les personnes du 
troisième âge, alors que le Liban est à ce niveau à la case départ. Les calculs sont basés sur les résultats de quatre enquêtes menées par 
l’administration de la centrale des statistiques sur la force active en 1970, la deuxième sur la force active et le budget des ménages en 1996 et 1997, ainsi que sur une dernière effectuée sur le même thème en 2004.  

Logements
Croissance des prêts

Les deux initiatives prises par la Banque du Liban (BDL) portant sur une politique nationale de l’habitat à travers la subvention aux prêts logement ont donné de bons résultats. Selon les derniers chiffres publiés par la Banque centrale, la croissance des prêts logement auprès de banques commerciales s’est élevée à 41% entre fin 2007 et fin 2012, sachant que ce pourcentage a été atteint à partir d’un très faible niveau de croissance. Ceci dit, le portefeuille des prêts logement, qui a totalisé 7,3 milliards de dollars à fin 2012, a représenté 15% du total des prêts utilisés par le secteur financier local. La première initiative de prêts subventionnés par la BDL a été lancée en 2009, la deuxième est entrée en vigueur au 2e semestre de 2012 et prendra fin en décembre 2013. En ce qui concerne cette dernière, la BDL a injecté des liquidités de 1,2 milliard de dollars, dont 56% ont été réservées aux avances pour l’achat d’unités de logement.

Related

Indices

admin@mews

Indices

admin@mews

Indices

admin@mews

Laisser un commentaire