Magazine Le Mensuel

Nº 2920 du vendredi 25 octobre 2013

general

EDL. 84% du déficit budgétaire

Les responsables retiennent leur souffle dans la mesure où selon les estimations préliminaires, le déficit de l’Electricité du Liban (EDL) s’élèverait en 2014 à plus de 3 650 milliards de livres, alors que le total du déficit du Trésor serait de 4 343 milliards. Ce qui signifie d’une manière plus simple que ce poste des dépenses représenterait 84% du déficit budgétaire. En d’autres termes, le financement du déficit de l’EDL devrait constituer un casse-tête pour les responsables du fait de coûts supplémentaires prévus dus à la hausse du prix de production de l’énergie. Cette hausse est la résultante de l’augmentation du prix du baril du pétrole dont la moyenne tourne autour de 112 dollars, alors que la facturation de la consommation d’énergie est calculée sur la base d’un baril à 
25 dollars. A la lumière de ces prévisions, une certaine tension devrait marquer les relations entre le ministère des Finances et celui de l’Energie et de l’Eau, d’autant que le projet de la Loi de finance de 2014, présenté par le grand argentier Mohammad Safadi, a comprimé le déficit de l’EDL en l’évaluant à environ 2 569 milliards de livres. Il serait difficile de croire, vu la conjoncture dans le pays, que l’EDL puisse être en mesure de procéder à un relèvement du tarif de la consommation du courant électrique ou d’améliorer la collecte des factures. Sachant que pour le moment l’EDL subventionne le prix de production du kilowatt heure à concurrence de 60%, la solution du moindre mal serait que l’établissement public maintienne le rationnement et par conséquent diminue le volume de la production. Le fardeau des tarifs de l’électricité produite par les générateurs continuerait d’être assumé par le consommateur.

Liliane Mokbel

Related

Beirut Holidays. Sept soirées musicales

admin@mews

Misbah el-Ahdab, ancien député de Tripoli. «Certains souhaitent diaboliser les sunnites»

admin@mews

Le Hezbollah en Syrie. La base du parti se pose des questions

admin@mews

Laisser un commentaire