Magazine Le Mensuel

Nº 2922 du vendredi 8 novembre 2013

Indices

Secteur public. Les salaires 7% du PIB

Le coût des salaires des fonctionnaires du 
secteur public aurait plus que doublé au cours des dix dernières années, entre 2003 et 2012. En revanche, en termes de ratio de coût rapporté au PIB, il est demeuré stable autour de 7,1% vu que l’économie avait enregistré une forte croissance entre 2007 et 2010. Ce ratio de 7% n’est pas 
considéré comme élevé comparé à celui des pays à revenu moyen qui est de 7,3% ni aux standards internationaux. Par ailleurs, le rapport de l’Undp a indiqué que le coût des salaires du secteur public représentait 35% du total des dépenses primaires sur la période étudiée. Dans tous les cas de figure, ce ratio devrait rester contrôlable dans la mesure où la majoration des salaires du secteur public accordée en 2012 a entraîné une hausse de ce ratio à 7,6%.

La BDL finance l’Etat
Certificats de dépôt à 8,75% sur 12 ans

Au moment où le ministère des Finances a annoncé son intention de ne pas procéder à une opération d’émission de bons du Trésor en livre à long terme d’une durée de dix et douze ans, la Banque du Liban a émis des certificats de dépôt pour une durée de douze ans et un taux d’intérêt de 8,75%, dont l’objectif est de résorber les 
liquidités en monnaie nationale sur le marché d’une part, et de financer l’Etat qui n’a pas émis des titres d’une manière directe d’autre part.

Infractions
La SG ferme 167 établissements

La direction de la Sûreté générale a procédé à la fermeture de 167 établissements d’un total de 826 qui fonctionnaient en violation de la loi. Ils sont répartis comme suit: 242 au Mont-Liban, 110 à Beyrouth, 270 dans la Békaa, 90 au Liban-Sud, 
7 à Nabatiyé et 107 au Liban-Nord. Il est clair que la plus grande concentration d’établissements illégaux se trouve dans la plaine de la Békaa,
une région qui abrite le plus grand nombre
de réfugiés syriens.    

Related

Indices

admin@mews

Tourisme. Recul des dépenses de 12%

admin@mews

Indices

admin@mews

Laisser un commentaire