Magazine Le Mensuel

Nº 2924 du vendredi 22 novembre 2013

Santé

Boire du café réduit le cancer du foie

La consommation de trois cafés pourrait réduire de 40% voire 50% le risque de contracter un cancer du foie. Cet aspect bénéfique du café passerait par son effet préventif prouvé contre le diabète (un facteur de risque connu favorisant le cancer du foie), ou par ses effets bénéfiques sur la cirrhose et les enzymes hépatiques. Les infections chroniques par les virus des hépatites B et C sont les principales causes du cancer du foie. Les autres facteurs de risque étant l’alcool, le tabac, l’obésité et le diabète.

Cancer du côlon
Lien avec la viande rouge

Une personne sur trois aurait un risque accru de développer un cancer du côlon en mangeant de la viande rouge ou de la charcuterie. La faute à un variant du chromosome 10 particulièrement répandu. L’association de quatre facteurs, à savoir la coloration de la charcuterie, l’ajout de nitrites, la cuisson et l’oxydation, pourrait provoquer une augmentation significative des lésions précancéreuses au niveau du côlon. Le cancer colorectal est plus répandu chez les patients porteurs d’un variant chromosomique. Un variant présent chez une personne sur trois. Mais les personnes qui possèdent ce variant réduisent le risque de cancer colorectal lorsqu’ils mangent des fruits, des légumes et des fibres.

Contre la calvitie
Un traitement prometteur

Des scientifiques sont parvenus à faire pousser des cheveux à partir des cellules humaines. Il ne s’agit pas simplement de ralentir la chute capillaire, mais de relancer la production. Ces résultats prometteurs sont limités pour le moment à la souris. Pour lutter contre la chute des cheveux, les personnes concernées n’ont d’autres choix qu’un traitement médicamenteux à l’heure actuelle. Mais les scientifiques ont réussi à faire repousser des cheveux sur le dos de souris en laboratoire en utilisant des cellules humaines. La greffe a produit de nouveaux cheveux pendant au moins six semaines. L’analyse ADN a même permis de confirmer que ces nouveaux follicules pileux étaient génétiquement similaires à ceux des donneurs.

Les bougies parfumées
Trop polluantes?

L’utilisation des bougies parfumées et des bâtons d’encens présenterait des risques même dans le cas d’un usage mensuel. Les émissions de composés organiques volatils sont très importantes avec notamment des émissions très fortes de benzène et de formaldéhyde. La fumée de ces produits dégagerait donc un taux de substances toxiques six fois supérieur au seuil recommandé par les autorités sanitaires. Le benzène, substance cancérigène, pose problème sur les encens car même s’il n’est pas incorporé dans le produit, il est émis lors de la combustion.

Les fibres
Bonnes pour le cœur

Les fibres permettent de prévenir les maladies cardiovasculaires. Les chercheurs ont analysé les données des participants de l’étude nutritionnelle pour évaluer le lien entre l’apport alimentaire en fibres et la santé cardiaque. Ils se sont rendu compte qu’il y avait une évidente corrélation entre un faible apport en fibres alimentaires et un risque accru de maladie cardiovasculaire. Ceux qui présentaient la plus forte prévalence de syndrome métabolique – hypertension, cholestérol, trouble de la glycémie et obésité – étaient dans le groupe des 20% de participants ayant les apports les plus faibles en fibres.

Le surpoids
Des conséquences pour la future mère

Le surpoids peut avoir des conséquences sur la santé de la maman et de l’enfant à naître. Pour les prévenir, les futures mères pourront perdre quelques kilos avant de tomber enceintes. Diabète gestationnel, hypertension artérielle, malformations fœtales, césarienne, l’obésité augmente tous les risques de complications lors de la grossesse puis de l’accouchement. Une femme présentant un IMC supérieur ou égal à 30 Kg/m2 ne devrait pas prendre plus de 7 kg.

 

NADA JUREIDINI
 

Related

La médecine de demain. Votre régime alimentaire affecte votre santé mentale

admin@mews

Le sucre et le gras nuisent au cognitif

admin@mews

Sciences

admin@mews

Laisser un commentaire