Magazine Le Mensuel

Nº 2932 du vendredi 17 janvier 2014

Carnet Mondain

Le cardinal Leonardo Sandri. En visite à l’Université Antonine

Au terme de sa visite pastorale au Liban, le cardinal Leonardo Sandri, préfet de la Congrégation pour les Eglises orientales, et à l’invitation de l’Université Antonine (UA), s’est rendu sur son campus principal à Hadath-Baabda. Accompagné du nonce apostolique au Liban, Mgr Gabriele Caccia, le cardinal Sandri a été accueilli par l’abbé Daoud Reaidy, supérieur général de l’Ordre antonin maronite, le père recteur Germanos Germanos, les vice-recteurs, les membres du conseil des Fiduciaires et de l’université, ainsi qu’une foule d’enseignants, d’étudiants et de moines.
La rencontre a été inaugurée par une prière de l’office en la chapelle de l’université. Le père Germanos Germanos a prononcé un mot de circonstance durant lequel il a remercié Son Eminence pour sa visite. «Avoir accepté notre invitation, dit-il, est un signe parlant de la communion de notre institution avec l’Eglise universelle et, en même temps, un encouragement de votre part pour la poursuite de notre mission académique dans une société en crise».
Qualifiant sa visite de «familiale, spontanée et de partage», Sandri a remercié l’assistance pour son accueil. Portant à son auditoire le salut affectueux et les bénédictions du pape François, le cardinal Sandri s’est arrêté sur le rôle joué par l’Ordre antonin maronite tant sur le plan ecclésial local que celui national et éducatif. Il a tenu par ailleurs à souligner l’importance du rôle des établissements d’enseignement supérieur, plus particulièrement au Liban, non en tant qu’universités élitistes, mais en tant qu’universités ouvertes à la diversité qui transmettent à leurs étudiants les valeurs humaines et chrétiennes et de la recherche de l’excellence et de la vérité et en font des citoyens et des dirigeants qui guident leur pays (…).
Au nom de l’UA, le père Germanos a enfin remis à Sandri une icône de Notre-Dame des Semences, patronne de l’université, ainsi que la Plume d’or de l’UA. De son côté, le recteur de l’UA a reçu un cadeau des mains du cardinal Sandri: une collection des premiers timbres édités lors de l’intronisation du pape François ainsi qu’un chapelet. Un vin d’honneur a été également offert en l’honneur de l’éminent hôte avant d’effectuer une petite tournée dans le campus.

Related

Réception à l’ambassade de Belgique. Colette Taquet honore Paul Dujardin

Journée nationale du royaume saoudien

Réception. 
La fête nationale de la Chine

Laisser un commentaire


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.