Magazine Le Mensuel

Nº 2934 du vendredi 31 janvier 2014

Film

The Square, Al Midan, de Jehane Noujaim. En route vers les Oscars

C’est un documentaire qui a récemment remporté le prix du public à Sundance. Il est aussi le premier film égyptien à être nominé aux Oscars. The Square, Al Midan traite de la révolution en Egypte et suit des jeunes rêvant d’instaurer une démocratie dans leur pays. Jehane Noujaim, sa réalisatrice, signe ici un véritable chef-d’œuvre qui ne sera, malheureusement, toutefois pas projeté en Egypte.

En janvier 2011, Jehane Noujaim, réalisatrice américano-égyptienne, diplômée de Milton Academy et de Harvard et à qui l’on doit notamment Control Room, décide de retourner chez elle. Elle sort alors sa meilleure arme, sa caméra, et décide de couvrir les événements historiques qui secouent son pays. Direction donc la place Tahrir.
 

Des personnages réels
Son film est distinct, car il est proposé comme premier documentaire original de Neflix (fournisseur américain de films à la demande disponibles sur Internet). Le film peut donc être téléchargé dans quarante-sept pays.
Outre-Atlantique et même ailleurs, The Square est un véritable succès pour plusieurs raisons. D’abord, parce que la cinéaste a été sans tarder à la rencontre des acteurs de la révolution qui se sont engagés dès le départ pour leur pays. En effet, les personnages à qui elle donne la parole sont représentatifs de la société égyptienne. Il y a Magdy, le Frère musulman. Pierre, le chrétien, et Ahmad, éduqué n’ayant eu aucun avenir professionnel sous Moubarak, mais sachant parfaitement parler à la foule. En tout, le film se concentre sur une demi-douzaine de manifestants et les suit durant trois ans, jusqu’aux événements de juillet 2013. Pourquoi a-t-elle décidé de faire parler ces personnages en particulier? Parce que, dès le début de la révolution, ils ont su remettre en question sa façon de penser et toucher tout le monde, en dedans et en dehors de l’Egypte. Par ailleurs, la caméra de la réalisatrice semble constamment braver les dangers de mort. Ainsi, plusieurs fois dans le film, on sent à quel point la réalisatrice et ses personnages subissent des menaces. Des arrestations en passant par des  coups de feu.
Au cours de ce tournage, Noujaim est donc parfois passée par le pire. Arrestation, caméra confisquée… Au-delà de ces incidents, The Square s’avère un témoignage historique unique sur les soulèvements égyptiens. Un excellent outil permettant au monde de comprendre comment des changements peuvent modifier le destin d’un pays.
Plusieurs critiques considèrent déjà le film le prochain gagnant de l’Oscar du meilleur documentaire. Si c’est le cas, c’est non seulement l’Egypte, mais tout le monde arabe qui devrait occuper positivement (enfin) le devant de la scène. 


Pauline Mouhanna

Pour plus d’informations sur ce film, se rendre sur cette page:
http://thesquarefilm.com/  

La coqueluche des médias US
Des émissions de télévision telles que The daily show de John Stewart. Les médias comme le New York Times, Washington Post, Los Angeles Times… La liste est longue. Il est indéniable que, depuis la sortie de son film, Jehane Noujaim ne cesse de faire parler d’elle. Et cela ne devrait pas s’arrêter avec la nomination du film aux Oscars. Si The Square, Al Midan remporte l’Oscar du meilleur documentaire, la cinéaste entrera de plain-pied dans la cour des grands.

Related

Rise of the Guardians. Magie et émerveillement

admin@mews

Raymond Gebara. Un documentaire qui retrace son parcours

admin@mews

Ossit sawani. Si Beyrouth pouvait

admin@mews

Laisser un commentaire