Magazine Le Mensuel

Nº 2934 du vendredi 31 janvier 2014

general

David Alameel. Le Libano-Texan en chemin vers le Sénat

C’est une nouvelle qui ferait plaisir à la communauté libano-américaine, notamment à ses membres démocrates. La sénatrice Wendy Davis vient d’approuver la candidature de David Alameel au Sénat américain. Un rêve qui se concrétise pour cet homme qui travaille depuis des années dans le milieu politique américain.
 

David Alameel a grandi au Liban entouré de ses proches et de sa grande famille. A 20 ans, le rêve américain le rattrape. Direction outre-Atlantique. Il y travaille avec acharnement et touche le salaire minimum. Après de petits emplois, il sert dans l’armée américaine. Déterminé, il sait qu’il devrait aussi s’assurer une bonne éducation. Il décide alors de décrocher un diplôme en médecine dentaire de l’Université du Texas. Quelques années plus tard, il fonde un réseau de cliniques dentaires dans diverses régions du Texas, l’Etat où il a élu domicile depuis qu’il est aux Etats-Unis. La place qu’il occupe sur la scène politique s’est intensifiée dans les années 2000. En 2010, il se présente au Congrès au Texas dans le 33e district. Il termine alors quatrième sur la liste démocrate. Depuis, ses contacts avec les politiciens de ce parti se multiplient. Les Clinton, John Cornyn, Rick Perry, Wendy Davis… Tous ont bénéficié du soutien, parfois financier, de ce Libanais qui s’est bien enrichi depuis son arrivée en Amérique. Ce soutien a porté ses fruits, puisque grâce à la sénatrice Wendy Davis, sa candidature vient d’être approuvée au Sénat. Si tout se passe bien, c’est en 2014 qu’il fera partie de cette institution américaine. En commentant cette nouvelle, Davis explique: «Le Dr Alameel est un chef d’entreprise avisé et efficace qui partage mon engagement à créer des emplois bien rémunérés. Il est aussi convaincu qu’il faut améliorer l’éducation et protéger les retraites des aînés». Ce qu’ont en commun Davis et Alameel, c’est aussi l’amour du Texas (voir encadré). C’est dans cet Etat d’ailleurs que les Libanais se sont installés depuis plus de 90 ans. Difficile de donner leur nombre actuel. Le dernier recensement date de 2000. Ils seraient alors 30 000 personnes vivant au Texas. Tout comme Alameel, ils sont connus pour être des travailleurs acharnés et ils ont une bonne réputation dans les milieux culturels, politiques et éducationnels. Avec un nouveau sénateur qui s’ajoute à la liste des Libano-Texans ayant déjà brillé dans tous les domaines, la communauté libano-américaine ferait, une fois de plus, parler d’elle positivement. 


Pauline Mouhanna, Etats-Unis

L’attachement au Texas
David Alameel n’a jamais oublié que c’est au Texas qu’il s’est construit un nom. Alors, à cet Etat du sud des Etats-Unis, il voue une 
fidélité sans faille. Dès que sa candidature a été approuvée, il a parlé plusieurs fois des Texans. «Il est temps pour les Texans qui travaillent dur d’avoir la priorité sur les politiciens égoïstes et leurs intérêts particuliers. Comme beaucoup de Texans, mais contrairement à nos sénateurs américains actuels, je sais ce que c’est que de travailler dur. Si je vais à Washington, je vais me battre pour les opportunités économiques de chaque Texan».

Related

Entre les FL et le Courant du futur. Machnouk tente de limiter les dégâts

admin@mews

Pour un Liban vert et plus sain. Plantation d’arbres, accès à l’eau potable…

admin@mews

Zaitunay Bay. Des appartements à 25000$/m2

admin@mews

Laisser un commentaire