Magazine Le Mensuel

Nº 2938 du vendredi 28 février 2014

Portrait

Le Ray R. Irani Pride of Heritage Award. Harry Nadjarian à l’honneur

Harry Nadjarian, le célèbre président du conseil d’administration de l’Industrial Motor Power Corporation, recevra le 5 avril prochain, le Ray R. Irani Pride of Heritage Award pour l’année 2014 de la Lebanese American Foundation (House of Lebanon). Un couronnement pour un homme très connu dans le milieu humanitaire et dont le dévouement à la communauté libano-américaine locale est inébranlable.
 

Né à Beyrouth dans une famille libano- arménienne, il émigre en Californie après le début de la guerre, en 1975. Son père était maître tailleur, passionné par son métier et désireux d’offrir toujours le meilleur à ses clients.

Un homme attaché à ses racines
Deux ans plus tard, Harry Nadjarian s’intéresse à l’industrie du moteur diesel et des pièces de reconstruction. Il fonde, en 2000, l’Industrial Motor Power Corporation (IMP), devenue l’une des plus grandes sociétés de négociation de matériel électrique industriel privé dans le monde. Implantée à Burbank, en Californie, la société fournit des générateurs industriels et des centrales électriques aux Etats-Unis, à l’Afrique, à la Russie, au Moyen-Orient et à l’Amérique du Sud. Outre son succès professionnel, Nadjarian est un homme très fier de ses racines. Il n’hésite pas à s’engager mondialement, en Amérique, au Liban, en Arménie. Diverses institutions bénéficient de son soutien, telle l’Eglise arménienne. Nadjarian siège également au sein de plusieurs conseils d’administration comme celui de l’Université Haigazian à Beyrouth, ou encore l’Amideast, une organisation qui œuvre à renforcer la compréhension mutuelle et la coopération américano-orientale. Il est engagé également dans le Conseil consultatif du Liban et dans le conseil d’administration de la
Lebanese American Foundation (LAF). C’est justement cette organisation qui a tenu à le remercier pour tous les efforts qu’il a déployés en sa faveur. C’est grâce à lui et à un autre groupe de personnalités libano-américaines qu’elle a pu réaliser son rêve: fonder un centre culturel. Après treize longues années de collecte de fonds, ce premier centre culturel américano-libanais a été inauguré récemment à Los Angeles. Il s’agit d’un espace magnifiquement rénové qui diffuse la culture libanaise à travers l’art, l’histoire, le folklore, la langue et d’autres programmes culturels et éducatifs. Il sert également à célébrer et à préserver le patrimoine national. Dans une ville comme Los Angeles, qui abrite une variété de centres, la communauté américano-libanaise pourra faire enfin entendre sa voix et faire connaître son histoire. Non seulement pour les Arabes d’Amérique, mais pour toute la population américaine qui ne connaît rien de la culture libanaise. 

Pauline Mouhanna, Etats-Unis

Pour plus d’informations sur ce centre, se rendre sur le site de l’organisation:
http://houseoflebanon.com

Le prix en bref
Le prix Ray R. Irani Pride of Heritage Award (portant le nom de l’ex-président 
d’Occidental Petroleum) est attribué par la Lebanese American Foundation chaque année à une personnalité qui incarne le mieux les valeurs libano-américaines. L’amour de la famille et du pays, la générosité, le 
dévouement à la communauté et l’excellence en affaires. L’ingénieur Ghassan Saab 
et l’ambassadeur Gilbert Chagoury ont 
déjà reçu ce prix.

Related

Marc Saikali, directeur général de France 24. Une seule ligne rouge, la dignité humaine

admin@mews

Omar Sharif. Adieu l’éternel masculin

admin@mews

Yosra Mohsen alias Laïla Liberty. Une Libanaise au Crazy Horse

admin@mews

Laisser un commentaire