Magazine Le Mensuel

Nº 2944 du vendredi 11 avril 2014

Moyen-Orient

Moyen-Orient

Pétrole irakien
Début de la production du Qurna-2

La compagnie russe Lukoil a entamé, fin mars, la production commerciale des réserves d’un des champs pétroliers les plus importants non encore exploités en Irak. L’exploitation des réserves du champ géant Qurna-2 permettrait à l’Irak de produire 1,2 million de barils/jour, alors que cette quantité ne dépassait pas 120 000 barils/jour. Ce champ est l’un de ceux qui représentent la pierre angulaire des plans du gouvernement 
irakien pour redynamiser son secteur pétrolier et en faire un levier de son économie. Le ministre irakien du Pétrole, Abdul-Kareem Luaibi, déclare que la production de 400 000 barils/jour à partir de Qurna-2 aiderait l’Irak à atteindre son objectif de 4 millions barils/jour à la fin de l’année en cours. L’Irak, 2e plus grand producteur de pétrole de l’Opec, avait produit environ 3,5 millions de barils/jour en février dernier. Le lancement des opérations à Qurna-2 contribuerait à doubler la production outre-mer de Lukoil, qui détient 75% des actions du site Qurna-2. La Russie, 
producteur no 2, a enregistré une hausse de sa production de 1,1% en 2013 et vise une hausse de 1,5% fin 2014 en dopant les opérations à Qurna-2.

Bahreïn
Hausse de la notation du secteur bancaire

Dans son dernier rapport sur le royaume de Bahreïn, Moody’s a revu à la hausse sa notation du système de la banque de détail de l’île de «négative» à «stable». Ce changement reflète la solidité des fondamentaux des banques bahreïnies et du coussin de leurs capitaux propres, ainsi que la reprise de l’économie de l’émirat. Celle-ci est tirée par l’accroissement des dépenses 
d’investissement et la hausse de l’activité du secteur de la construction. Tous les éléments cités contribuent à soutenir la profitabilité des banques et la qualité de leurs avoirs. Quant aux prêts 
douteux, ils demeurent détenus par un petit nombre d’emprunteurs, toutefois sous pression, leur taux devant rester inchangé et s’articulant autour de 6% du total des crédits consentis.  

Related

EAU. Premier importateur 
du monde arabe

admin@mews

Moyen-Orient

admin@mews

Moyen-Orient

admin@mews

Laisser un commentaire