Magazine Le Mensuel

Nº 2950 du vendredi 23 mai 2014

En coulisse

En coulisses

«La pression exercée par le Vatican auprès des instances internationales a atteint son paroxysme au cours de la dernière quinzaine et doit se poursuivre», selon une source vaticane. La cellule de crise mise sur pied par le Saint-Siège a concentré ses efforts sur l’Administration américaine afin qu’elle parraine une formule susceptible de cristalliser l’échéance présidentielle. En parallèle, toutes les institutions vaticanes influentes ont mis une pression supplémentaire sur les decision makers. Selon cette source, le Vatican d’aujourd’hui est un Etat influent en matière de politique internationale et fait désormais partie du club des «électeurs» non pas par intérêt, mais par volonté de sauvegarde de la présence chrétienne dans cette partie du monde. Les pays extérieurs, poursuit-elle, qui ont leur influence sur la présidentielle sont: les Etats-Unis, l’Iran, l’Arabie saoudite et le Vatican.

Related

En coulisses

admin@mews

En coulisses

admin@mews

En coulisse

admin@mews

Laisser un commentaire