Magazine Le Mensuel

Nº 2951 du vendredi 30 mai 2014

Moyen-Orient

Moyen-Orient

Egypte
Accélération des réformes

L’Egypte est en passe d’accélérer l’implantation de réformes économiques structurelles, ce qui conduirait à une abolition des subventions de l’Etat au secteur de l’énergie. Cette décision des autorités concernées n’est pas liée à l’accord signé entre le pays du Nil et le Fonds monétaire international (FMI), selon les propos du ministre égyptien des Finances. L’économie nationale a été touchée de plein fouet pendant plusieurs années par la tourmente qui a suivi les événements de 2011. Ainsi, le gouvernement donnera la priorité à une révision à la hausse des taxes et des impôts et à la mise en œuvre d’un environnement favorable aux affaires. Par ailleurs, dans un délai n’excédant pas l’automne prochain, il mettra en place une carte intelligente qui permettrait de contrôler le montant du fuel subventionné distribué à la population. Cette démarche serait susceptible d’économiser entre 1% et 1,5% pour cette année seulement du PIB, qui s’élève à 262,8 milliards de dollars.

Marchés de capitaux
Nouvelles réglementations au Koweït

L’Autorité de régulation koweïtienne (CMA) a émis de nouvelles réglementations relatives aux marchés de capitaux visant à simplifier les processus d’introduction en bourse des compagnies. Cette démarche vise à encourager les sociétés à lever davantage de fonds et à élargir leur base d’actionnaires. Il s’agit juste d’une partie d’une série de réglementations, qui devraient contribuer à doper l’activité de la bourse  et endiguer les délits d’initiés. Conformément aux nouvelles mesures, les sociétés souhaitant être cotées en bourse devraient enregistrer des profits annuels de l’ordre de 5% de leurs capitaux propres au lieu de 7,5%. Elles doivent également générer des revenus opérationnels équivalents à 75% du total de leurs revenus.

Related

Monde arabe

admin@mews

Moyen-Orient

admin@mews

Moyen-Orient

admin@mews

Laisser un commentaire