Magazine Le Mensuel

Nº 2983 du vendredi 9 janvier 2015

Twittoscope

Twittoscope

C’est le rire voltairien que l’ignorance obscurantiste a voulu assassiner ce matin.
Michel Eleftériadès, producteur – @elefteriades – 16100 abonnés.

 

 

Rien n’est plus barbare que de combattre une idée avec des balles et des couteaux.
Nicolas Sehnaoui, ancien ministre – @NicolaSehnaoui – 54400 abonnés.

Plus de 25 ans après la fatwa de l’ayatollah Khomeiny contre Rushdie, l’#Iran condamne l’attentat contre #CharlieHebdo.
Romain Caillet, spécialiste de l’islamisme – @RomainCaillet – 8400 abonnés.

C’est l’encre qui doit couler pas le sang.
Léa el-Azzi, journaliste – @azzilea – 1500 abonnés.

 


Je ne pense à aucune idée qui mérite d’être réprimée sinon celle qui veut qu’on tue ceux qui ne sont pas d’accord avec nous.
Jawad Boulos, ancien député – @JawadBoulos – 1400 abonnés.

Aller toujours plus loin dans le refus de toute forme de censure, seule réponse face aux criminels et aux fanatiques!
Ayman Mhanna, directeur de SKeyes – @AymanMhanna – 3600 abonnés.

Vous rappelez-vous que le gouvernement français permettait à des jihadistes de se rendre en Syrie afin de la «libérer» d’Assad?
Jean Assy, blogueur – @jeanassy – 7500 abonnés.

«Ils brandissent leurs stylos et créent des hashtags sur Twitter. C’est fini, on a perdu», n’a jamais déclaré un seul terroriste.
Moustafa Hamoui, blogueur – @Beirutspring – 9500 abonnés.

Je ne suis pas Charlie, je suis Charbel!!
Charbel Khalil, humoriste – @khalil_charbel – 13800 abonnés.

Des écrivains arabes ont été mis à mort en raison de ce que les fanatiques ont perçu comme blasphématoire. Ne nous prenez pas de haut en transformant cela en une question culturelle.
Karl Sharro, blogueur – @KarlreMarks – 40000 abonnés.

Je suis profondément convaincu que si l’Orient ne se réveille pas bientôt, l’Occident ne sera bientôt plus capable de dormir. Amin Maalouf, Samarcande, 1984.
Sara Assaf, twitteuse – @SaraAssaf – 19600 abonnés.

#CharlieHebdo parcourt le monde…
Sur les réseaux sociaux, les messages de soutien ont afflué du monde entier. Le hashtag #CharlieHebdo était le plus populaire mercredi. Il a battu tous les records: mercredi vers 18 heures, il avait déjà été mentionné plus de 1,3 million de fois dans le monde. C’était le sujet numéro un sur tout le réseau Twitter. Figuraient aussi en tête des hashtags les noms des dessinateurs Cabu, Charb, Honoré, Tignous et Wolinski, ainsi que celui de l’économiste Bernard Maris.

…Suivi de près par #JeSuisCharlie
Le mot-clé, apparu sur Twitter juste après l’attaque contre le journal, a fait tache d’huile. En même temps qu’émergeait un logo sobre et frappant: «Je suis Charlie», trois mots en blanc et gris sur fond noir, à la typographie semblable à celle du nom du journal. Joachim Roncin, directeur artistique et journaliste au magazine gratuit Stylist, qui a publié sur son compte ce logo moins d’une demi-heure après l’attentat, à 11h52, a indiqué en être l’auteur. «C’est très étrange ce qui est en train de se passer, cela me dépasse totalement», explique le journaliste.

Les tragiques prémonitions de Charb
 «C’est peut-être un peu pompeux ce que je vais dire, mais je préfère mourir debout que vivre à genoux». Dans une interview accordée au Monde il y a deux ans, Stéphane Charbonnier, alias Charb, directeur de la publication de Charlie Hebdo, ne comptait pas baisser ses bras, son arme, son stylo. On n’a «pas l’impression d’égorger quelqu’un avec un feutre», répétait-il. Pire, cette semaine, il venait de publier dans le dernier numéro de Charlie Hebdo un dessin tristement prémonitoire qui dit «Toujours pas d’attentats en France». «Attendez!», répond un islamiste, «on a jusqu’à la fin janvier pour présenter ses vœux». La phrase de Charb et son dessin ont été largement tweettés…

@Julienabiramia

Related

Twittoscope

admin@mews

Twittoscope

admin@mews

Twittoscope

admin@mews

Laisser un commentaire