Magazine Le Mensuel

Nº 2985 du vendredi 23 janvier 2015

general

Arabie saoudite: Salman succède à Abdallah

Dans la nuit de jeudi à vendredi, le roi d’Arabie saoudite s’est éteint à l’âge de 90 ans. Il a été remplacé sur le trône du royaume par son demi-frère, le prince Salman. Un autre demi-frère du roi défunt, le prince Moqren, est nommé prince héritier. Mais la surprise est venue de la nomination d’un futur prince héritier, le ministre de l’Intérieur, Mohammad Ben Nayef.

C’est une page de l’histoire de l’Arabie saoudite qui s’est tournée le 23 janvier, aux alentours de minuit. «Avec une grande tristesse, Son Altesse royale, le prince héritier Salman Ben Abdel-Aziz Al Saoud et tous les membres de la famille et la nation expriment des condoléances au gardien des deux mosquées sacrées, le roi Abdallah Ben Abdel-Aziz Al Saoud, qui est décédé à une heure vendredi [heure locale]», a annoncé un présentateur à la télévision d’Etat après la récitation de versets du Coran.Souffrant d’une pneumonie, Abdallah, qui était âgé d’environ 90 ans, avait été hospitalisé le 31 décembre dernier à Riyad. Son état de santé avait nécessité la mise en place d’un tube pour l’aider à respirer. L’âge avancé du souverain et ses multiples hospitalisations alimentaient régulièrement les rumeurs sur l’avenir du royaume saoudien. Le roi Abdallah avait accédé au trône à la mort, en août 2005, de son demi-frère Fahd, mais il dirigeait de facto le royaume depuis 1995.
«Le roi sera enterré ce vendredi après les prières de l’après-midi et les citoyens sont invités à prêter allégeance au nouveau roi et au prince héritier au palais royal», a ajouté la déclaration officielle sur la disparition du souverain. Son demi-frère Salman, âgé de 79 ans, qui avait été nommé prince héritier en juin 2012, lui succède sur le trône. Ces derniers temps, les apparitions publiques du roi étaient devenues de plus en plus rares et il se faisait régulièrement représenter par le prince Salman Ben Abdel-Aziz, comme lors du dernier sommet du Conseil de coopération du Golfe (CCG) début décembre au Qatar. Il cumulait également les fonctions de ministre de la Défense depuis octobre 2011. La santé du nouveau souverain est souvent présentée comme fragile.
Le mode de succession en vigueur dans le royaume prévoit en effet que les fils de Abdel-Aziz Al Saoud jugés aptes à la fonction exercent successivement le pouvoir avant que ce dernier ne passe à une nouvelle génération. L’accession au trône de Salman marque le retour au pouvoir d’un clan longtemps puissant au sein du cercle des Saoud, celui des Soudeyris, du nom d’une épouse de Abdel-Aziz, Hassa.
Moqren, un autre demi-frère de Abdallah, est devenu prince héritier, a précisé le communiqué du palais. Il occupe donc désormais le siège laissé vacant par le nouveau roi.
Le nouveau roi d’Arabie saoudite a nommé vendredi par décrets le prince Mohammad Ben Nayef futur prince héritier et l’un de ses fils, Mohammad Ben Salman, ministre de la Défense.
Le prince Mohammad Ben Nayef était jusqu’ici ministre de l’Intérieur.
Le président des Etats-Unis, Barack Obama, a salué l’héritage du roi Abdallah. «Il a toujours été un dirigeant sincère ayant le courage de ses convictions», a-t-il déclaré dans un communiqué, parlant d’une «véritable amitié chaleureuse» avec le défunt roi. «Il était convaincu que la relation saoudo-américaine était importante pour la stabilité et la sécurité au Moyen-Orient et bien au-delà», a souligné encore le président, ajoutant que «l’étroitesse et la force de notre partenariat entre nos deux pays font partie de l’héritage du roi Abdallah».

Julien Abi Ramia

Related

Marwan Farès, député du PSNS. Les chrétiens veulent combattre les takfiristes

admin@mews

Sensibilisation à la polyarthrite rhumatoïde. Les signes avant-coureurs

admin@mews

Fête de l’Annonciation. Chrétiens et musulmans témoignent

admin@mews

Laisser un commentaire